Émery (Antoine ; dit Coderre)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Militaire né Sarrazac (Eure-et-Loir, Orléanais, France).

Arrive en Nouvelle-France le 17 août 1665 comme soldat de la Compagnie de Contrecoeur du Régiment de Carignan-Salières.
S'établit dans la seigneurie de Verchères (77), dans la seigneurie de Contrecoeur (79), puis dans la seigneurie de Repentigny (5).
Père de la lignée Émery/Devault d'Amérique.
Épouse (premières noces) Marie Devault dans la seigneurie de Contrecoeur en 1674 ; de cette union sont issus Marie Émery (mariée à Nicolas Bonin), Pierre Émery dit Coderre (marié à Marie-Jeanne Énaud), Louis Émery dit Coderre (marié à Marie-Madeleine Leclerc), Marie-Madeleine Émery (mariée à Mathurin Favreau), Marguerite Émery (mariée à Nicolas Jouanne) et Françoise Émery (mariée à Jean-Baptiste Laperche).
Père de la lignée Émery/Favreau d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Marie-Anne Favreau dans la seigneurie de Boucherville (71) en 1688 ; de cette union sont issus Antoine Émery dit Coderre (marié à Marguerite Brunet), Marie-Anne Émery (mariée à Ignace Piché), Louis Émery dit Coderre (marié à Élisabeth Ménard), Catherine Émery (mariée à Michel Bouvier), Joseph Émery (marié à Marie Perrin) et Jean Émery (marié à Marie-Barbe Meunier).
Décès avant 1716 dans la seigneurie de Contrecoeur (79).
En 1729, il avait 121 descendants.

crédits :

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)