Îlet-du-Portage (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Éphémérides -


1672 (29 octobre) Concession d'une seigneurie (comprenant l'îlet nommé Portage et 1/2 lieue en deça et 1/2 lieue au delà de l'îlet x trois lieues de profondeur) par l'intendant Talon à Pierre Bécart de Granville.
1696 (2 juin) Concession d'une seigneurie (2 lieues de front x 3 lieues de profondeur) entre la seigneurie de L'Îlet-du-Portage appartenant à Pierre Bécart et la seigneurie de Verbois (168) appartenant à Charles Aubert) par le gouverneur Frontenac et l'intendant Champigny à Pierre Bécart de Granville et Charles Aubert de la Chesnaye.
1707 (5 octobre) Augmentation de la seigneurie de L'Îlet-du-Portage d'une lieue de front à partir de sa limite en remontant vers la seigneurie de Kamouraska (164), en faveur de Marie-Anne Bécart de Granville, fille de Pierre Bécart de Granville et veuve de Pierre-Jacques Joybert de Soulanges ; cette augmentation est appelée Granville (165).
1708 (20 mai) Ratification de la concession de la seigneurie de L'Îlet-du-Portage par brevet émis par le roi Louis XIV.
1764 (7 septembre) La seigneurie de L'Îlet-du-Portage est vendue par Paul-Joseph LeMoyne de Longueuil, époux de Geneviève Joybert de Granville, à Gabriel Christie.
1777 (22 janvier) La seigneurie de L'Îlet-du-Portage est vendue par Gabriel Christie à Malcolm Fraser.
1810 (24 septembre) La seigneurie de L'Îlet-du-Portage est donnée par Malcolm Fraser à Joseph Fraser.
1828 (2 juillet) La seigneurie de L'Îlet-du-Portage est donnée par Joseph Fraser à son fils, André Laughlin Fraser.
1835 (19 janvier) John Saxton Campbell acquiert la seigneurie de L'Îlet-du-Portage lors d'une vente aux enchères rendue nécessaire par les difficultés financières de André Laughlin Fraser.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1858 (24 septembre) La seigneurie de L'Îlet-du-Portage appartient à John Saxton Campbell.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent entre la seigneurie de Kamouraska (164) et la seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Bas (169).
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.


crédits -

Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)