Alfieri (Anthony)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Le 21 février 2010, vers 2 h 15, une automobile de marque Pontiac Grand Prix percute un lampadaire sur le boulevard de la Concorde à Laval causant la mort de Corinne Giambona Gauthier, 23 ans, et de Leonardo Facchino, 22 ans ; le conducteur, Anthony Alfieri, 26 ans, légèrement blessé, prend la fuite à pied, puis se rend au poste de police vers 8 h. Selon des témoins présents au bar où le trio avait passé une partie de la soirée, Alfieri aurait consommé suffisamment d'alcool pour inquiéter Lisa Lalonde, une amie de Corinne Giambona Gauthier, qui a refusé de monter dans l'automobile.

Le 22 février 2010, Anthony Alfieri est accusé de délit de fuite mortel ; le délai de 3 heures étant expiré pour l'administration d'un alcootest, la police n'a pas pu l'obtenir lorsqu'Alfieri s'est présenté au poste de police vers 8 h.
Alfieri avait plaidé coupable en 2005 à des accusations de vol et d'introduction par effraction, mais n'avait aucun antécédent en matière de conduite dangereuse sauf sa réputation de conduire vite.
Le 23 mai 2014, Alfieri reconnaît sa culpabilité à deux accusations de négligence criminelle ayant causé la mort et à deux autres délits de fuite mortel le 21 février 2010.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)