Allan (Hugh)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Homme d'affaires (navigation, chemins de fer, textile, industrie et finance) né en 1810 à Saltcoats (Écosse).

Études à la Parish School de Saltcoats.
Arrive à Montréal en 1826.
Commis chez le commerçant de céréales William Kerr (1826-1830).
Commissionnaire (1831-1835) chez la compagnie Millar, Parlane et Company qui devient la Millar, Edmonstone and Company qui devient l'Edmonstone, Allan and Company en 1839, puis la H. A. Allan Company en 1863.
Père de la lignée Hugh Allan/Smith d'Amérique.
Épouse Matilda Caroline Smith à Montréal en 1844 ; de cette union sont issus 9 filles et 4 fils dont Hugh Andrew Montague Allan.
Fondateur de la Montreal Ocean Steamship Company en 1855 ; cette entreprise obtient des subventions gouvernementales pour le transport fluvial et transatlantique du courrier et des immigrants et obtient le contrat pour le transport des troupes et équipements militaires outre-mer.
Président fondateur de la Merchants' Bank of Canada.
Administrateur (1847-1857) de la Bank of Montreal-BM.
Président du Montreal Board of Trade (1851-1854).
Impliqué dans une affaire de pots de vins (le scandale du Pacifique) qui contraint le premier ministre John A. Macdonald à démissionner le 5 novembre 1873, moins d'un an après sa réélection.
Force la fusion de la Compagnie du Richelieu avec la Compagnie canadienne de navigation pour former la Richelieu and Ontario Ships Line dont il fut président (1875-1881).
Son domaine, appelé Ravenscrag et situé sur le flanc du mont Royal, avait été acheté de Simon McTavish avant d'être cédé au Royal Victoria Hospital-RVH au début de la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945.
Lorsque le liner Lusitania à bord duquel elles voyageaient au nord de l'Irlande est torpillé par un sous-marin allemand le 7 mai 1915, Marguerite Allan, l'épouse de son fils Montague Allan, et ses deux filles, Gwendoline, 15 ans, et Anna, 16 ans, sautent à la mer ; la mère, blessée au dos et la clavicule brisée survit, mais les deux filles sont noyées ; le corps de Gwendoline est repêché alors que celui d'Anna est irrémédiablement disparu.
Son fils Hugh Allan est tué au combat en France en 1917.
Frère d'Andrew Allan. Beau-frère d'Isabella Ann Smith.
Décès en 1882 à Édimbourg (Écosse).
Inhumé au Cimetière Mont-Royal.


  • Distinctions -


Fait chevalier par la reine Victoria en 1871.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)