Allard (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Le 4 mai 1968, à Montréal, Robert Allard, un copain de Richard Blass est assassiné par Vincenzo «Jimmy» Di Maulo et Giuseppe Aruani sous les yeux de la police qui arrête les deux tueurs sur le champs. En 1970, Vincenzo «Jimmy» Di Maulo est condamné à l'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 12 ans de sa peine derrière les barreaux. En 1994, alors qu'il est en libération conditionnelle depuis 1981, Di Maulo est arrêté à la suite d'une opération policière au cours de laquelle la GRC opérait un bureau de change sur la rue Peel à Montréal et transformait l'argent déposé par les bandits pour construire sa preuve. Libéré sous conditions en 2004, Di Maulo, 64 ans, se voit refuser en 2007 par la Commission nationale des libérations conditionnelles la permission de rencontrer son frère Giuseppe «Joe» ; même si ce dernier avait subi une opération chirurgicale, la Commission a considéré qu'il était toujours un membre influent de la mafia montréalaise et que son frère ne pouvait le voir.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)