Amherst (Jeffery)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né en 1717 (29 janvier) à Sevenoaks (Angleterre).

Premier gouverneur général du Canada sous le régime anglais (1760-1763).
Il s'empare de Louisbourg et du fort Duquesne le 27 juillet 1758, de Ticondéroga (Carillon) États-Unis, et de Crown Point en 1759.
Le 8 septembre 1760, Amherst, au nom des Anglais, et Vaudreuil, au nom des Français, signent l'acte de capitulation de Montréal..
Nommé commandant des forces britanniques en Amérique et, à ce titre, chef des 13 colonies britanniques en Amérique.
Il reçoit la capitulation de Montréal et achève la conquête de la Nouvelle-France.
Promu maréchal en 1796.
Décès en 1797 (3 août 1797) à Sevenoaks (Angleterre).

  • Distinctions -


Fait chevalier de l'Ordre du Bain en 1761.
Fait baron Amherst Homesdale en 1776, puis baron Amherst of Montreal en 1788.
Le nom de la rue Amherst de Montréal honore sa mémoire comme ceux du canton d'Amherst proclamé en 1883 et de la municipalité d'Amherst situé au sud-ouest de Mont-Tremblant dans la région touristique des Laurentides.
En juin 2019, la rue Amherst est débaptisée et la Ville de Montréal la renomme Atateken (prononcé a-da-dé-gan) un mot mohawk signifiant «fraternité» ou, «un groupe de personnes ou des nations avec qui on partage des valeurs».
Atatéken s'écrit aussi Atateken ou Ataté : Ken.

  • Crédits -


Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)