Arbour (Louise)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Femme de loi (avocate) née en 1947 (10 février 1947) à Montréal.

Études au Colllège Regina Assunta de Montréal (baccalauréat ès arts), à l'Université de Montréal-UdeM (licence en droit-LL.L avec distinction ; 1970) et à la York University de Totonto.
Admise au Barreau du Québec en 1971.
Clerc du Juge Louis-Philippe Pigeon de la Cour suprême du Canada (1971-1972).
Chargée de recherche à la Commission de réforme du droit du Canada (1972-1973).
Professeure (1974-1987), puis doyenne adjointe de la Osgoode Hall Law School de la York University de Toronto.
Admise au Barreau de l'Ontario en 1977.
Juge de la Cour suprême de l'Ontario (première instance, 1987-1990).
Juge de la Cour d'appel de l'Ontario (1990-1996) ; la première femme et la première francophone à être nommée à ce poste.
Procureure en chef du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie et pour le Rwanda à La Haye (1996-1999).
Juge à la Cour suprême du Canada-CSC (1999-30 juin 2004).
En pleine guerre du Kosovo (26 mai 1999), elle inculpe le président de la Serbie, Slobodan Milosevic, pour crime de génocide.
Haut-commissaire de l'Organisation des Nations-Unies-ONU pour les droits de la personne (2004-2008).
Présidente de l'International Crisis Group (2009-).
En 2014, un débat divise les Québécois sur le projet de Charte des valeurs proposée par le gouvernement de madame Pauline Marois ; madame Arbour prend nettement position contre cette charte en disant que ce projet ne passera pas le test de conformité aux chartes des droits et libertés provinciale ou fédérale, alors que son ex-collègue Claire-L'Heureux-Dubé se prononce en faveur de cette charte.

  • Distinctions -


Prix d'excellence de La Presse (1999).
Prix Louise-Weiss (1999) ; ce prix créé en 1971 par la journaliste et députée européenne, Louise Weiss (1893-1983), est attribué à une personnalité ayant contribué à l'avancement de la paix, à l'amélioration des relations humaines et aux efforts en faveur de l'Europe ; parmi les récipiendaires antérieurs, on trouve Helmut Schmidt, chancelier de l'Allemagne-de-l'Ouest, Anouar El Sadate, président de l'Égypte, et Vaclav Havel, président de la Tchécoslovaquie
Prix Thomas-J. Dodd de l'International Justice and Human Rights (2005, conjointement avec Richard Goldstone, ancien procureur du Tribunal criminel international)
Médaille du Barreau du Québec (2001)
Compagnon de l'Ordre du Canada-COC (2008)
Prix des Nations Unies pour les droits de l'homme (2008)
Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ (2009)
Chevalier de la Légion d'honneur de France.
Doctorat honoris causa de la York University de Toronto (1995)
Doctorat honoris causa de l'Université d'Ottawa (1997)
Doctorat honoris causa de l'Université du Nouveau-Brunswick (1999)
Doctorat honoris causa de l'Université Laurentienne (1999)
Doctorat honoris causa de l'Université du Québec à Montréal-UQÀM (1999)
Doctorat honoris causa de l'Université Libre de Bruxelles(2000)
Doctorat honoris causa de l'Université de Victoria Colombie-Britannique (2000)
Doctorat honoris causa du Collège militaire de Kingston (2000)
Doctorat honoris causa du Chicago-Kent College of Law ((2000)
Doctorat honoris causa de l'Université de Montréal-UdeM (2000)
Doctorat honoris causa de l'Université McMaster (2000)
Doctorat honoris causa de la McMaster University (2000)
Doctorat honoris causa de la Western Ontario University (2000)
Doctorat honoris causa de l'University of Toronto (2000)
Doctorat honoris causa de l'University of Glasgow(2000)
Doctorat honoris causa de la Queen's University(2000)
Doctorat honoris causa de l'University of Carleton (2000)
Doctorat honoris causa de l'University of Mount St. Vincent (2001)
Doctorat honoris causa du King's College (2001)
Doctorat honoris causa de l'Université de Moncton (2001)
Doctorat honoris causa de la Memorial University of Newfoundland (2001)
Doctorat honoris causa de l'Université de Windsor(2001)
Doctorat honoris causa de la Concordia University de Montréal (2001)
Doctorat honoris causa du la British Columbia University (2001)
Doctorat honoris causa de la Lake Head University (2002)
Doctorat honoris causa de l'Université de Picardie Jules-Verne d'Amiens, France (2003)
Doctorat honoris causa du l'Université St. Francis-Xavier (2003)
Prix Tang (état de droit, 2016)

Les prix Tang ont été créés en 2012 par Samuel Yin ; ils sont décernés à des personnalités phares qui se distinguent sur la scène internationale dans l'un des quatre domaines suivants : développement durable, science biopharmaceutique, sinologie et état de droit.

























Outils personels
Publicité
(Annonces   .)