Arcand (Denys)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Homme de théâtre et cinéaste (réalisateur, scénariste) né en 1941 à Deschambault. Études au Collège Sainte-Marie de Montréal et à l'Université de Montréal-UdeM (histoire). Il entre au service de l'Office national du film-ONF en 1962. Frère de Gabriel Arcand.


  • Filmographie - Liste partielle


À l'est d'Eaton (réalisateur avec Stéphane Venne, 1959)
Seul ou avec d'autres (réalisateur avec Denis Héroux et Stéphane Venne, 1962)
Champlain (documentaire, ONF, réalisateur, 1964)
Les Montréalistes (documentaire, ONF, réalisateur, 1965)
La Route de l'Ouest (documentaire, ONF, réalisateur, 1965)
Montréal un jour d'été (documentaire, réalisateur, 1965)
Volleyball (documentaire, réalisateur, 1966)
Atlantic Parks - Parcs atlantiques (réalisateur, 1967)
Entre la mer et l'eau douce (long métrage, réalisation de Michel Brault, scénariste, 1967)
On est au coton (documentaire, réalisateur, 1970)
La maudite galette (long métrage, réalisateur, 1971)
Québec : Duplessis et après... (documentaire, ONF, réalisateur, 1972)
Réjeanne Padovani (réalisateur, scénariste, 1973)
Gina (long métrage, réalisateur, actrice Céline Lomez, acteur Gabriel Arcand, costumes de Denis Sperdouklis, 1975)
La Lutte des travailleurs d'hôpitaux (documentaire, réalisateur, 1976)
Duplessis (série télévisée, scénariste, 1977)
Le Confort et l'indifférence (documentaire, ONF, réalisateur, 1981)
Le Crime d'Ovide Plouffe (long métrage, d'après un roman de Roger Lemelin, scénariste, réalisateur, 1984)
Le Déclin de l'empire américain (long métrage, scénariste, réalisateur, producteur, 1986)
Jésus de Montréal (long métrage, réalisateur, scénariste, 1989)
Love & Human Remains /De l'amour et des restes humains (long métrage, réalisateur, d'après une pièce de Brad Fraser, 1993)
Joyeux Calvaire (réalisateur, scénario de Claire Richard, 1996)
Stardom (réalisateur, 2000)
Les Invasions barbares (long métrage, réalisateur, scénariste, 2003)
L'Âge des ténèbres (long métrage, réalisateur, scénariste, 2007).

  • Publications - Liste partielle


Hors champ : Écrits divers, 1961-2005 (Boréal, 2005)
L'Âge des ténèbres (scénario de film, Boréal, 2007)
Les Gens adorent les guerres et autres inédits (scénarios, Boréal, 2007)
Un cynique chez les lyriques, Denys Arcand et le Québec (essai, Boréal, 2012)
Euchariste Moisan (essai, Leméac, 2013)


Reconnaissances professionnelles -

En 1963, Seul ou avec d'autres, coréalisé avec Denis Héroux et Stéphane Venne, est sélectionné à la Semaine de la critique au Festival de Cannes.
En 1973, Réjeanne Padovani est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes.
En 1986, Le Déclin de l'empire américain est mis en nomination pour l'Oscar du meilleur film étranger.
En 1989, Jésus de Montréal est sélectionné en compétition et reçoit le Prix spécial du jury du Festival de Cannes.
En 1990, Jésus de Montréal est mis en nomination pour l'Oscar du meilleur film étranger.
En 2000, Stardom fait partie de la Sélection officielle hors compétition du Festival de Cannes.
En 2003, Les Invasions barbares est mis en nomination pour les Golden Globe Awards du meilleur film étranger choisi par les journalistes étrangers en poste à Hollywood. Ce film est aussi parmi les finaliste pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2003.
En 2007, L'âge des ténèbres est sélectionné hors compétition comme film de clôture du Festival de Cannes.


  • Distinctions -


Prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique pour un film hors compétition au Festival de Cannes (1986) pour son film Le Déclin de l'empire américain.
Prix d'excellence de La Presse (1987 et 2003).
Prix L.-E.-Ouimet-Molson de l'Association québécoise des critiques de cinéma-AQCC (1982) pour Le Confort et l'indifférence.
Prix L.-E.-Ouimet-Molson de l'Association québécoise des critiques de cinéma-AQCC (1986) pour Le Déclin de l'empire américain.
Genie Award (1986) pour Le Déclin de l'empire américain.
Mis en nomination pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère (1987) pour Le Déclin de l'empire américain.
Officier (1986), puis compagnon (2005) de l'Ordre du Canada-OOC.
Prix Albert-Tessier du Gouvernement du Québec (1989).
Prix du jury du Festival de Cannes (1989) pour Jésus de Montréal.
Chevalier de l'Ordre national du Québec-CONQ (1990).
Membre de l'Académie des Grands Montréalais (1990).
Genie Award (1990) pour Jésus de Montréal.
Mis en nomination pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère (1987) pour Jésus de Montréal.
Prix Molson du Conseil des arts du Canada (1991).
Prix du Gouverneur général du Canada-GGC pour les arts du spectacle (1995).
Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (2000).
Membre de l'Ordre du mérite de l'Association des diplômés de l'Université de Montréal-UdeM (2003).
Prix du meilleur scénario au Festival de Cannes (2003) pour Les Invasions barbares.
Oscar du meilleur film en langue étrangère (2003) pour Les Invasions barbares.
Prix de la meilleure interprète féminine (Marie-Jozé Croze) au festival de Cannes (2003) pour Les Invasions barbares.
Prix du meilleur film canadien au Festival international du film de Toronto (2003) pour Les Invasions barbares.
Prix du meilleur film non européen décerné par l'Académie du film européen à Berlin (2003) pour Les Invasions barbares.
Prix Henri-Jeanson de la Société (française) des auteurs et compositeurs dramatiques (2003) pour Les Invasions barbares.
Prix du meilleur film en langue étrangère décerné par le National Board of Review (2003) pour Les Invasions barbares .
César du meilleur film français, César du meilleur scénario et César de la meilleure réalisation décernés par l'Académie des arts et techniques du cinéma de France (2004) pour Stardom.
Prix Jutra du meilleur film, prix Jutra de la meilleure réalisation, prix Jutra du meilleur scénario (2004) pour Les Invasions barbares.
Critics' Choice Award du meilleur film étranger décerné par la Broadcast Film Critics Association (2004)
Prix du meilleur film francophone de l'Académie des lumières des journalistes étrangers en poste à Paris (2004)
Genie Awards du meilleur film, du meilleur réalisateur, et du meilleur scénario original décernés par la Canadian Cinema Academy (2004) pour Les Invasions barbares.
Prix de la réalisation la plus exceptionnelle décerné par la Guilde canadienne des réalisateurs (2004) pour Les Invasions barbares.
Membre de l'Ordre des Arts et des Lettres de France (2004).
Prix Samuel-de-Champlain décerné par le Centre Jacques-Cartier ou l'Institut France-Canada (2008).

crédits -

Dictionnaire du cinéma québécois (Michel Coulombe et Marcel Jean, Boréal, 1988)
Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Denys Arcand. La vraie nature du cinéaste (entretiens, Michel Coulombe, Boréal, 1993).
Denys Arcand- L'Ange exterminateur (Réal La Rochelle, Éditions Leméac, 2004).
La Presse, Le Devoir, Le Journal de Montréal.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)