Arcand (Jean-Baptiste)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Homme de métier (boucher) de Saint-Athanase. Capitaine de milice. Patriote arrêté le 9 décembre 1837 pour haute trahison (soupçonné d'avoir empoisonné la viande destinée aux troupes anglaises), il est amnistié et libéré le 8 juillet 1838.


Outils personels
Publicité
(Annonces   .)