Arcand (Jean-Olivier)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Homme de sciences (arpenteur) et militaire (officier de milice) né en 1793 (22 juillet) à Deschambault.

Études au Séminaire de Nicolet.
Participe à la Guerre anglo-américaine de 1812-1814 comme milicien.
Député du Parti canadien-PC de Hampshire à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC (1822-1824).
Arrêté le 28 mars 1838 et emprisonné à Montréal pour participation à la Bataille de Saint-Denis le 23 novembre 1837, il est libéré sans procès à la suite de l'amnistie du 7 juillet 1838.
Arpente le village de Saint-Aimé (Massueville). Régistrateur du comté de Yamaska (1844-1862).
Agent du gouvernement pour l'établissement des cantons (1848).
Beau-frère de Marie-Joseph Godefroy de Tonnancour. Beau-père de Alexandre Bareil dit Lajoie.
Décès en 1875 (4 novembre) à Yamaska. Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

crédits -

Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)