Auclair (Yannick)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Le 11 mai 1996, le cadavre de Guylaine Leblond, 28 ans, une conductrice d'autobus, est trouvé poignardé au volant de sa minivan en face de sa résidence de Chomedey (Laval) ; son conjoint, Mario Auclair, 40 ans, appelle le 911 ; interrogé par les policiers de Laval, Auclair admet avoir tué sa conjointe avec son neveu, Yannick Auclair ; en 1999, le jury le trouve coupable d'avoir tué sa femme pour collecter le produit de sa police d'assurance, et le juge Pierre Béliveau le condamne à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; Yannick Auclair, également reconnu coupable de meurtre prémédité, est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; le 14 janvier 2004, la Cour d'appel du Québec annule le procès de Mario Auclair, la police ayant obtenu illégalement ses aveux, et ordonne la tenue d'un nouveau procès au cours duquel ses admissions ne pourront pas être utilisées.


Meurtre passionnel

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)