Auclair (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 106,66 km2.


  • Éphémérides -


1917 Proclamation du canton Auclair.
1942 (23 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Émile-d'Auclair.
1946 Érection canonique de la paroisse Saint-Émile-d'Auclair.
1954 (1 janvier) Constitution de la municipalité d'Auclair.
1982 (27 novembre) Fusion des caisses populaires de Lejeune et Saint-Émile-d'Auclair sous le nom de Auclair-Lejeune.
1990 La population d'Auclair est de 549 habitants.
2000 La population d'Auclair est de 564 habitants.
2010 La population d'Auclair est de 504 habitants.

  • Centres d'intérêt -


Économusée de l'érable du Domaine Acer ; 145, route du Vieux-Moulin ; caves de vieillissement de boissons alcoolisées et de produits novateurs.

  • Toponymie -


Auclair rappelle le souvenir de l'abbé Étienne Auclair-Desnoyers (1682-1748), curé de Saint-Louis-de-Kamouraska (1713-1748).

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Àenviron 80 km au sud-ouest de Rimouski.
Diocèse de Rimouski.
Municipalité régionale de comté de Témiscouata.
Région touristique du Bas-Saint-Laurent.

  • Accès : Route 295 via Route 132 et Route 293.

Carte 3.

Carte 3 sur Google Maps

crédits -

Répertoire des municipalités du Québec (Ministère des Affaires municipales, (Les publications du Québec, annuel)
Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la province de Québec (Hormisdas Magnan, Imprimerie d'Arthabaska, 1925)
Noms et lieux du Québec (Commission de toponymie, les Publications du Québec, 1994)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)