Authier (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 139,72 km2.
  • Gentilé - Authiérois, oise.


  • Éphémérides -


1913
Arrivée des premiers colons dans le territoire d'Authier.
1916
Fondation de la mission Saint-Mathias-de-Royal-Roussillon.
(9 décembre 1916) Proclamation des cantons de Languedoc, Poularies et Royal-Roussillon.
1916-1917
Arrivée des premiers colons qui s'établissent dans les environs du lac Macamic.
1918
Fondation de la mission catholique Saint-Jude-d'Authier.
(15 février 1918) Constitution de la municipalité de la paroisse de Macamic.
(2 septembre 1918) Constitution de la municipalité de la paroisse d'Authier.
1919
(23 avril 1919) Constitution de la municipalité de la ville de Macamic par détachement de celle de la paroisse de Macamic.
1920
Nomination du premier curé résidant, ouverture des registres de la paroisse et construction du presbytère-chapelle de Saint-Jude-d'Authier.
(2 juillet 1920) Érection canonique de la paroisse Saint-Jude-d'Authier ; son territoire couvre une partie des cantons de Languedoc, Royal-Roussillon, Privat et Poularies.
1922
Construction de la première école du village d'Authier. Nomination du premier curé résidant de Saint-Mathias-de-Royal-Roussillon.
1923
La population de la paroisse Saint-Jude est de 545 âmes, celle de Saint-Mathias, 200.
1929
Inauguration de l'église Saint-Jude.
1937
Ouverture de l'école du rang II.
1941
Érection canonique de la paroisse Saint-Mathias.
1944
(21 juin 1944) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Mathias.
1945
(22 décembre 1945) Fondation de la Caisse populaire d'Authier.
1951
Arrivée des Soeurs du Bon Pasteur qui prennent charge de l'éducation des enfants.
1955
Incendie de l'église Saint-Mathias.
1958
Fermeture de l'école du rang II.
1960
(12 juin 1960) Liquidation de la Caisse populaire d'Authier.
1967
Démolition de l'église de 1929 que la détérioration de la structure avait rendue dangereuse.
1968
Inauguration de l'actuelle église Saint-Jude.
1976
Départ des Soeurs du Bon Pasteur.
1977
Construction de l'actuelle salle paroissiale d'Authier.
1983
(1er janvier 1983) Constitution de la municipalité d'Authier-Nord par détachement de celle de la paroisse de Macamic.
1990
La population d'Authier est de 381 habitants, celle d'Authier-Nord, 390.
2000
La population d'Authier est de 305 habitants, celle d'Authier-Nord, 350.
2010
La population d'Authier est de 264 habitants, celle d'Authier-Nord, 321.

  • Attraits :


École du rang II (1937) ; 269, route 111 ; utilisée de 1937 à 1958 ; loge, depuis 1984, le Centre d'interprétation de l'histoire scolaire du Québec qui fait revivre l'atmosphère des écoles d'autrefois ; classée monument historique en 1982.
Église Saint-Jude (1968).
Presbytère Saint-Jude (1920).

  • Toponymie -


Authier rappelle le souvenir d'Hector Authier.
Bellefeuille rappelle le souvenir du sulpicien, Charles Lefebvre de Bellefeuille, fondateur de la mission du lac Abitibi en 1837.
Kakameo est son nom original.
Languedoc rappelle le souvenir du régiment du Languedoc de l'armée de Monrcalm.
Poularies rappelle le souvenir du lieutenant-colonel François-Médard de Poularies (1717-?), capitaine des grenadiers du régiment du Royal-Roussillon de l'armée de Montcalm lors de la Bataille des Plaines-d'Abraham.
Privat rappelle le souvenir du lieutenant-colonel Marc-Antoine de Privat, du régiment du Languedoc de l'armée de Montcalm.
Royal-Roussillon rappelle le souvenir du régiment du Royal-Roussillon de l'armée de Monrcalm.
Saint Jude et Saint-Mathias, deux des 12 apôtres de Jésus, ont été choisis comme patron de la paroisse parce que Mgr Élie-Anicet Latulipe, évêque de Haileybury (1915-1922), avait décidé qu'il choisirait l'un des apôtres comme patron de chacune des douze premières paroisses qu'il érigerait en Abitibi.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À environ 55 km au nord-nord-est de Rouyn-Noranda ; traversée par la rivière Bellefeuille.
Diocèse d'Amos.
Municipalité régionale de comté d' Abitibi-Ouest.
Région touristique d' Abitibi-Témiscamingue.

  • Accès : Route 111 via Route 117 ou Route 111 via Route 117 et Route 101.

Carte 14.

Carte 14 sur Google Maps

  • Crédits :


Répertoire des municipalités du Québec (Ministère des Affaires municipales, (Les publications du Québec, annuel)
Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la province de Québec (Hormisdas Magnan, Imprimerie d'Arthabaska, 1925)
Noms et lieux du Québec (Commission de toponymie, les Publications du Québec, 1994)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)