Aylmer (ancienne municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Voir Gatineau (municipalité de ville).


  • Superficie - 87,95 km2.
  • Gentilé - Aylmerois, oise. Aylmerite (anglais)


  • Éphémérides -


1806
Proclamation du canton de Hull.
1816
Fondation d'une agglomération sous le nom de Symmes Landing.
1827
Fondation de la mission Saint-Paul-d'Aylmer.
1840
Érection canonique, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Paul-d'Aylmer.
1843
Aylmer accède au titre de chef-lieu de la région.
1845
Constitution de la municipalité du canton de Hull.
1847
Constitution de la municipalité du village de Aylmer par détachement de celle du canton de Hull à la demande de Charles Symmes, neveu de Philémon Wright, fondateur de Hull.
1880
Constitutiobn de la municipalité du canton de Hull-Partie-Sud.
1890
Le village de Aylmer devient ville.
1899
Construction d'un poste de péage entre Aylmer et Hull.
1920
Constitution de la municipalité de Deschênes.
En échange de la construction d'une usine de papier par la Canadian International Paper à Trois-Rivières, celle-ci obtient du Gouvernement du Québec 1 000 km2 de terres à bois dans ke bassin supérieur des rivières Gatineau et des Outaouais.
1921
Incendie d'une centaine de maisons, commerces et entreprises de Aylmer.
1921 Un monument (une stèle de pierre sculptée dans le parc Memorial, à l'angle des rues Park et Main ; ce monument, inauguré par l'ordre impérial des Filles de l'Empire rend hommage aux résidants de la région qui ont combattu ou ont été tués pendant les deux guerres mondiales et la Guerre de Corée.
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Médard de Aylmer.
1928 un monument aux morts de la localité est inauguré au 46, à l'angle de la rue Talbot Ouest et la route 73 ; ce monument conçu par la firme Hutchison and Peckham pese 15 tonnes et se compose de deux pièces de granit acquises de la Cleveland Stone Company et d'une statue en bronze représentant une femme en pleurs ; le monument réfère plus spécifiquement à 55 hommes d'Aylmer et de Malahide qui ont combattu ou qui sont morts pour le Roi et pour la Patrie pendant la Première Guerre mondiale - 1914-1918 ; une plaque en cuivre contient les noms de 26 hommes de la région tombés tués pendant la Seconde Guerre mondiale - 1939-1945 ; une inscription sur la base du cénotaphe rappelle les noms des disparus au cours de la Guerre de Corée.
1955
Ouverture des registres de la paroisse St. Mark.
1964
La municipalité de Hull-Partie-Sud adopte le nom de Lucerne.
1975
Fusion des municipalités de Deschênes, Lucerne et Aylmer sous le nom de cette dernière.
1984 Installation d'une girouette en face du Ontario Police College dédiée à tous les membres de l'Aviation royale du Canada qui ont servi à la station d'Aylmer entre 1941 et 1961.
1994
(4 août) Une tornade de catégorie F3 sur l'échelle Fujita s'abat sur la ville.
2000
La population d'Aylmer est de 36 248 habitants.
(20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais adoptée par l'Assemblée nationale le même jour ; cette loi ordonne, entre autres, le regroupement des municipalités de Aylmer, Buckingham, Gatineau, Hull et Masson-Angers sous le nom de Hull-Gatineau. La Communauté urbaine de l' Outaouais-CUO est abolie en vertu de la même loi et ses responsabilités assumées par la ville de Hull-Gatineau. Un comité de transition est chargé de prendre toutes mesures pour que les structures de la nouvelle ville soient en place et mises sous l'autorité du conseil de la nouvelle ville élu le 4 novembre 2001.

  • Toponymie -


Aylmer rappelle le souvenir de Matthew Whitworth Aylmer ; originellement appelée Symmes Landing, du nom du débarcadère situé à quelques pas de l'hôtellerie construite par Charles Symmes, neveu de Philémon Wright, fondateur de Hull.
Lucerne évoque la ville de Lucerne, Suisse.
Symmes Landing est le nom originellement donné à cet endroit ; il désignait le débarcadère situé à quelques pas de l'hôtellerie construite par Charles Symmes, neveu de Philémon Wright, fondateur de la ville de Hull. Devient par la suite Turnpyke End parce qu'elle était située à la fin de la route péage construite entre Aylmer et Hull en 1849.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Hull.
Diocèse de Gatineau-Hull.
Communauté régionale de l' Outaouais.
Région touristique de l' Outaouais.

  • Accès : Route 148 x Autoroute 5 x Route 105 x Route 307 x Autoroute 50.

Carte 13.

Carte 13 sur Google Maps

crédits -

Répertoire des municipalités du Québec (Ministère des Affaires municipales, (Les publications du Québec, annuel)
Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la province de Québec (Hormisdas Magnan, Imprimerie d'Arthabaska, 1925)
Noms et lieux du Québec (Commission de toponymie, les Publications du Québec, 1994)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)