Béchard (Théodore)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Frère chasseur.
Participe à la Guerre anglo-américaine de 1812-1814.
Patriote.
Participe à plusieurs charivaris en 1837.
L'un des officiers du groupe de Patriotes lors de l'escarmouche de Moore's Corner, le 6 décembre 1837 ; se réfugie aux États-Unis, mais profite de l'amnistie de Durham en juin 1838 pour revenir au Canada.
Capitaine d'une compagnie de Frères Chasseurs au camp de Napierville en novembre 1838 ; appréhendé le 10 novembre 1838 ; condamné à mort par la Cour martiale le 6 février 1839 pour haute trahison ; sa peine commuée en exil, il quitte la prison du Pied-du-Courant le 26 septembre 1839 pour se rendre à Québec où il est embarqué à bord du Buffalo qui part vers l'Australie le 28 septembre 1839.
Gracié en 1844, il rentre au Canada en 1845.
Beau-frère de Joseph Morin et de Julien Gagnon.
Décès en 1872 à L'Acadie.

  • Bibliographie -


Les Patriotes de 1837-1838 (Laurent-Olivier David, Jacques Frenette Éditeur Inc. 1981)



Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

  • Distinctions -


Le nom de la rue Béchard de Montréal honore sa mémoire.

  • Crédits -


Les rues de Montréal - Répertoire historique. (ville de Montréal, Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)