Beaulieu (Laurette)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Le 25 février 1966, Marcel Bernier est reconnu coupable du meurtre de sa maîtresse, Laurette Beaulieu, perpétré à Shawinigan en 1962, et est condamné à la pendaison ; la sentence de mort de Bernier est commuée en peine de prison à vie. Une enquête révèle plus tard que, le 8 août 1961, Bernier avait assassiné Denise Therrien, 16 ans, qu'il avait attirée chez-lui à Shawinigan sous prétexte de garder ses enfants.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)