Belcourt (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 411,23 km2.
  • Gentilé - Belcourtois, oise.


  • Éphémérides -


1915 Fondation d'une mission catholique.
1916 (9 décembre) Proclamation des cantons de Carpentier et de Courville.
1918 (24 octobre) Constitution de la municipalité des cantons-unis de Carpentier-et-Courville.
1921 (23 février) Érection canonique, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Sainte-Cécile-de-Courville ; son territoire couvre les cantons de Courville et Carpentier et une partie du canton de Senneterre.
1925 Arrivée à Belcourt de Louis Goulet, son premier colon.
1939 (26 février) Fondation de la Caisse populaire de Belcourt.
1958 La municipalité des cantons-unis de Carpentier-et-Courville adopte le nom de Belcourt.
1986 Dissolution de la paroisse Sainte-Cécile-de-Courville.
1990 La population de Belcourt est de 345 habitants.
2000 La population de Belcourt est de 279 habitants.
2010 La population de Belcourt est de 264 habitants.

  • Toponymie -


Belcourt, nom d'abord donné au bureau de poste, rappelle le souvenir de Napoléon-Antoine Belcourt, député de Ottawa à la Chambre des communes (1896-1907).
Carpentier rappelle le souvenir d'un officier de l'armée de Montcalm.
Courville rappelle le souvenir du chevalier de Courville, commandant de frégate, qui transporta des troupes à Québec pour l'armée de Montcalm.
Sainte-Cécile rappelle le souvenir de Cécile Gendreau, épouse de Louis Goulet, le premier colon.
Senneterre rappelle le souvenir de Henri de Senneterre, duc de La Ferté, commandant du régiment de la Sarre de l'armée du général Montcalm.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À environ 125 km à l'est de Rouyn-Noranda.
Municipalité régionale de comté de la Vallée-de-l'Or.
Région touristique d' Abitibi-Témiscamingue.

  • Accès : Route 386 via Route 111 ou via Route 397.

Carte 14.

Carte 14 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)