Bergeronnes (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 291,89 km2.
  • Gentilé - Bergeronnais, aise.


  • Éphémérides -


1723
Le jésuite Pierre Laure établit la mission Notre-Dame-du-Bon-Désir.
1844
Mise en exploitation d'un moulin à scie au bord de la rivière Petites Bergeronmnes par Thomas Simard de La Malbaie ; cette scierie est achetée par William Price.
1848
Mise en exploitation d'un moulin à scie et d'un moulin à farine au bord de la rivière Grandes Bergeronnes par Charles Pentland venu de La Malbaie.
1852
Incendie de la scierie de William Price au bord de la rivière Petites Bergeronnes.
1874
(11 août) Proclamation du canton de Bergeronnes.
1881
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Grandes-Bergeronnes.
1889
(27 août) Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Zoé.
1898
(1 janvier) Constitution de la municipalité du canton de Bergeronnes.
1912
(9 février) Érection canonique de la paroisse Sainte-Zoé ; son territoire couvre le canton de Bergeronnes.
1923
La population de la paroisse est de 834 âmes.
1929
(19 octobre) Constitution de la municipalité du village Grandes-Bergeronnes par détachement de celle du canton.
1933
(24 septembre) Fondation de la Caisse populaire de Bergeronnes.
1952
Ouverture d'une école des arts et métiers.
1983
Ouverture d'une école de fouilles archéologiques.
1990
La population de Bergeronnes est de 249 habitants, celle de Grandes-Bergeronnes, 696.
1999
(29 décembre) Regroupement des municipalités de Bergeronnes et de Grandes-Bergeronnes sous le nom de Les Bergeronnes.
2000
La population de Bergeronnes est de 752 habitants.
2010
La population de Bergeronnes est de 667 habitants.

Bergeronnais cités dans La Mémoire du Québec -

Lomer Brisson, Lucien Lessard.

  • Attraits :


Centre d'interprétation Archéo Topo ; 498, rue de la Mer ; sites archéologiques Lavoie (période de 3500 à 1000 avant notre ère) et de la Falaise (1000 avant notre ère à 1534 de notre ère).
Équitation.
Excursions en bateaux (Zodiak).
Exposition archéologique ; montre des vestiges datant parfois de 2 000 à 6 000 ans.
Marina.
Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.
Phare du Cap-de-Bon-Désir. Centre d'interprétation et d'observation des baleines ; 13, chemin du Cap-Bon-Désir ; permet l'observation des mammifères marins à partir du rivage.

  • Économie -


Barrages (2) construits sur la rivière Petites Bergeronnes pour l'alimentation de deux centrales hydroélectriques de 1 005 et de 800 kW respectivement.
Mine de granit rose.
Usine de panneaux de particules orientées de la compagnie américaine Louisiana Pacific.

  • Toponymie -


Bergeronnes vient sans doute des oiseaux qu'on trouvait dans les parages et qu'en France on nommait «bergeronnettes» ; d'abord donné aux deux rivières (Petites Bergeronnes et Grandes Bergeronnes) qui se jettent dans le Saint-Laurent au nord de Tadoussac.
Saint-Zoé, nom originel de la paroisse, évoquait le souvenir de l'une de ses bienfaitrices, Zoé Pentland, fille de Charles Pentland et nièce du cardinal Elzéar-Alexandre Taschereau.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
Au nord-est de l'embouchure de la rivière Saguenay.
Encercle Grandes-Bergeronnes.
Diocèse de Baie-Comeau.
Municipalité régionale de comté de La Haute-Côte-Nord.
Région touristique de Manicouagan (Côte-Nord).

  • Accès : Route 138.

Carte 16.

Carte 16 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)