Biji (Tarik)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Le 21 juin 2016, Michel Barrette, 46 ans, un détenu de la prison de Bordeaux condamné à 15 mois de prison pour possession de stupéfiants, est battu à mort par neuf autres détenus dans le secteur D6 de l'établissement correctionnel montréalais. Tarik Biji, 38 ans, Garmy Guerrier, 29 ans et Jason Côté, 31 ans, sont accusés du meurtre non prémédité de Barrette. Le rapport du coroner indique que Barrette est mort de multiples blessures au thorax et à l'abdomen. Les trois meurtriers cherchaient à extraire du tabac que Barrette possédait ; en fait le tabac était caché dans un condon puis avait été inséré dans l'anus de Barrette ; il semble que les meurtriers l'avaient frappé au thorax et au ventre et lui aurait fait boire une mixtures dont il croyait que celle-ci lui ferait expulser le condon. Le 13 mai 2018, jury reconnaît Tarik Biji coupable du meurtre non prémédité et d'assaut criminel à l'endroit de Michel Barrette ; Guerrier et Côté sont reconnus coupables de l'homicide involontaire (manslaughter) de Barrette ; Biji aurait sauté à pieds joints et à plusieurs reprises sur la tête et le torse de Barrette alors que celui-ci gisait sur le plancher de sa cellule. (The Gazette, 10 mai 2018, page A4 et 16 mai 2018, page A11)

Le 13 mai 2018, le jury reconnaît Tarik Biji coupable du meurtre non prémédité et d'assaut criminel à l'endroit de Michel Barrette ; Guerrier et Côté sont reconnu coupables de l'homicide involontaire (manslaughter) de Barrette.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)