Bois-de-Coulonge (parc)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 22 acres.


  • Éphémérides -


1649-1653 Acquisition de quatre terres par Louis d'Ailleboust de Coulonge et d'Argentenay, gouverneur de la Nouvelle-France (1648-1651).
1670-1671 Cession du domaine aux Soeurs de l'Hôtel-Dieu de Québec.
1676 Vente du domaine au Séminaire de Québec.
1766 Le domaine est morcelé et le site du parc actuel passe aux mains du général Henry Watson Powell qui y construit une résidence louée au gouverneur Craig.
1811 La propriété du domaine est cédée à Michael Henry Percival, neveu du premier ministre anglais Spencer Percival assassiné en 1812, qui la nomme alors Spencer Wood.
1852 Le gouvernement du Bas-Canada achète la résidence pour y loger le gouverneur Elgin.
1870 Le gouvernement du Québec en devient propriétaire et en fait la résidence des lieutenants-gouverneurs de la province de Québec.
1950 Le gouvernement de Maurice Le Noblet Duplessis accepte de nommer le site Bois-de-Coulonge pour rappeler le souvenir de son premier propriétaire.
1966 (21 février) Tragédie mortelle ; incendie de la résidence de Bois-de-Coulonge ; le lieutenant gouverneur du Québec, Paul Comtois, y perd la vie.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent, à l'est de Sillery, entre la falaise et le chemin Saint-Louis.
Région touristique de La Capitale.
Carte 4.
Carte 4 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)