Boucher (Pierre ; de Grosbois)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Militaire et interprète né en 1622 dans la paroisse Notre-Dame de Mortagne (Orne, Perche, France).

Émigre en Nouvelle-France en 1637 avec ses parents, Gaspard Boucher et Nicole Lemaire.
Commis en chef du poste de Trois-Rivières (1649-).
En 1649, il épouse la Huronne Marie Ouebadinskoué aussi appelée Marie Chrestienne
En décembre 1649, son épouse décède, en donnant naissance à un enfant qui ne vécut pas.
Le 6 juin 1651, il est nommé capitaine du bourg de Trois-Rivières.
Père de la lignée Boucher/Crevier d'Amérique.
Épouse Jeanne Crevier à Québec en 1652 ; de cette union sont issus Pierre Boucher de Boucherville (marié à Charlotte Denis), Marie-Ursule Boucher (mariée à René Gauthier de Varennes), Lambert Boucher de Grandpré (marié à Marguerite Vauvril de Blason), Ignace Boucher de Grosbois (marié à Marie-Anne Margane de Lavaltrie), Madeleine Boucher (mariée à Pierre-Noël Legardeur de Tilly), Marguerite Boucher (mariée à Nicolas Daneau de Muy), Philippe Boucher (prêtre), Jean Boucher de Monbrun (marié à Françoise-Claire Charest), René Boucher de LaPerrière (marié à Françoise Mailhot), Jeanne Boucher (mariée à Jacques-Charles de Sabrevois de Bleury), Nicolas-Michel Boucher (prêtre), Jean-Baptiste Boucher de Niverville (marié à Thérèse Hertel) et Geneviève Boucher (religieuse chez les ursulines de Québec).
Pierre Boucher choisit lui-même les noms de ses fils qu'il puise dans le terroir percheron, sa région d'origine.
Il est l'ancêtre des Boucherville, Grosbois, Grandpré, La Broquerie, La Bruère, La Perrière, Montarville, Montbrun, Montizambert et Niverville.
La branche des Montizambert opte pour l'anglais et le protestantisme après la conquête de 1763.
La branche des Montbrun émigre en Illinois.
Gouverneur de Trois-Rivières (1654-1658 et 1662-1668).
Premier propriétaire de la seigneurie des Îles-Percées (il la rebaptise Boucherville) et de la seigneurie de Grosbois ou Yamachiche (23).
Fils de Gaspard Boucher. Beau-père de René Gauthier de Varennes, de Pierre-Noël LeGardeur de Tilly et de Jacques-Charles Sabrevois de Bleury. Arrière grand-père de sainte Marguerite d'Youville.
Décès en 1717 (19 avril) dans la seigneurie de Boucherville (71).
En 1729, il avait 173 descendants.

  • Publications - Liste partielle


Histoire véritable et naturelle des moeurs et productions du pays de la Nouvelle-France, vulgairement dite le Canada (1664).

  • Crédits :


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal-1983).
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presses de l'Université de Montréal, 1987).
Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)