Boucher (Stéphane)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Le 28 février 2002, vers 10 h, lagent Benoît L'Écuyer, 29 ans, un agent du Service de police de Montréal, est tué par balles tirées sur l'autoroute Métropolitaine à Anjou ; le conducteur d'une automobile verte de marque Infiniti avait dépassé la vitesse permise sur la voie de service de l'autoroute Métropolitaine ; comme le conducteur n'immobilise pas son véhicule lorsque requis, mais au contraire accélère, le patrouilleur et son compagnon de travail se mettent à sa poursuite ; leur véhicule coince l'Infiniti contre la rampe dans la voie d'accès à l'autoroute Métropolitaine ; les trois occupants sortent de l'automobile ainsi arrêtée et traversent en courant l'autoroute Métropolitaine poursuivis par les policiers ; des coups de feu sont tirés ; c'est alors que l'un des fugitifs identifié comme étant Stéphane Boucher, 25 ans, se retourne et fait feu à 5 reprises sur l'agent L'Écuyer qui est atteint de 4 projectiles ; Boucher s'engouffre dans une automobile de marque Pontiac Tempest qu'il vole à son propriétaire à la pointe du revolver, puis il s'enfuit vers l'est ; la Pontiac Tempest est retrouvée à Anjou le soir même du crime, mais pas son conducteur ; malgré qu'il portait une veste pare-balles, le policier décède d'une hémorragie interne ; les deux autres passagers de l'Infiniti sont appréhendés près de l'autoroute ; il s'agit de Karine Fleurent et Generoso ; la première ètait recherchée pour une omission de se présenter en cours alors que le second est inculpé sous 6 chefs d'accusations relativement à un hold-up commis avec Boucher deux semaines plus tôt ; le 5 mars, vers 0 h 45, Stéphane Boucher est arrêté dans une résidence de Saint-Jean-sur-Richelieu, puis accusé de meurtre prémédité au palais de justice de Montréal à peu près au moment où se tenaient les funérailles civiques du policier dans l'église Notre-Dame. Madame Sylvie Lefebvre de Saint-Jean-sur-Richelieu avait fait savoir à la police que Stéphane Boucher se cachait dans son appartement. Le 6 mars, Patrick Pagotto, 27 ans, et Natacha Rouleau, 28 ans, sont appréhendés puis accusés de complicité après le fait en relation avec l'assassinat de l'agent L'Écuyer ; ils auraient logé Stéphane Boucher alors que celui-ci était recherché pour meurtre ; Natacha Rouleau est la fille de Sylvie Lefebvre ; lors de son procès devant jury tenu à la fin d'octobre 2003, Boucher invoque la légitime défense pour expliquer son geste, mais le jury n'accepte pas cette thèse et le trouve coupable de meurtre prémédité le 1er novembre 2003, puis le juge James Burton, qui présidait le procès, le condamne à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux. La Cour d'appel maintient le verdict et, le 18 janvier 2007, la Cour suprême du Canada refuse d'entendre l'appel de Boucher qui devra la purger telle qu'imposée. L'avocat de Stéphane Boucher était Christian Gauthier.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)