Boudrias (Lucianne)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Le 12 mai 2000, à Mont-Laurier, Raymond Perrier, un alcoolique notoire, est abattu d'une décharge de carabine .303 tirée à travers la porte de la résidence de Lucianne Boudrias ; reconnue coupable de meurtre non prémédité, Luciane Boudrias est condamnée le 17 octobre 2001, à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 10 ans de sa peine derrière les barreaux ; le 2 juin 2003, la Cour d'appel du Québec ordonne la tenue d'un nouveau procès, décision que la Couronne conteste en Cour suprême qui indique son refus de l'entendre le 22 décembre 2003 ; le 10 janvier 2005, Lucianne Boudrias plaide coupable à l'accusation réduite d'homicide involontaire par arme à feu et est condamnée à 18 mois de prison supplémentaires aux 27 mois passés en détention depuis son arrestation.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)