Bronfman (Samuel)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires (hôtellerie, spiritueux et finance) né vers 1889 pendant le voyage de ses parents partis de Sorokie, Bessarabie, Russie, vers Brandon (Manitoba, Canada).

En 1916, il achète un commerce d'alcool à Montréal.
En 1924, il fonde à Montréal, avec la Distillers Company de Grande-Bretagne, la compagnie Distillers Corporation.
En 1928, il réalise l'achat de la distillerie Joseph E. Seagram and Sons de Waterloo (Ontario) fondée en 1857 ; sa compagnie deviendra la plus importante entreprise de distillerie du monde sous le nom de Distillers Corporation-Seagrams Ltd. Administrateur (1962-1966) de la Bank of Montreal-BM.
Devient l'unique propriétaire de Seagram qu'il laisse à ses quatre enfants, Charles, Edgar, Mindel et Phyllis, par l'entremise de la compagnie Cemp Investment.
Cette compagnie, dont le nom est l'acronyme des prénoms des enfants de Samuel, détenait la majorité des actions de l'entreprise immobilière Cadillac-Fairview.
Président de la Jewish Philanthropic Federation (1933-1950).
Président du Canadian Jewish Congress (1939-1962).
Fils de Ekiel Bronfman. Père de Charles Rosner Bronfman, de Edgar Bronfman et de Phyllis Bronfman Lambert.
Décès en 1971 à Montréal.

  • Distinctions -


Compagnon de l'Ordre du Canada-COC (1967).

  • Bibliographie -


The Bronfmans : The Rise and Fall of the House of Seagram (Nicholas Faith, St. Martin's Press, 2006).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)