Côté (Denis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Agent de police. Agent du Service de police de la Ville de Montréal -SPVM

Le 13 septembre 2006, vers 12 h 30, à Montréal, fusillade au Cégep Dawson de la rue Sherbrooke Ouest à Montréal ; Kimveer Gill, 25 ans, vivant dans le secteur Fabreville à Laval, se présente à l'institution armé de 3 armes à feu (un fusil de calibre .12, une carabine Beretta CX4 Storm et un pistolet Glock .45) ; il tire ses premiers coups de feu à l'extérieur de l'établissement, puis, poursuivi par des policiers de Montréal, pénètre à l'intérieur du Cégep et tire sur tout ce qui bouge dans l'atrium tuant Anastasia De Sousa, 18 ans, et blessant 19 autres personnes dont 4 très gravement et 8 gravement ; atteint à un bras par un tir du policier Denis Côté, il retourne l'une de ses armes contre lui-même et se suicide ; les policiers craignant qu'il soit muni de bombe, le transportent rapidement en dehors de l'édifice ; Gill, né à Montréal et dont les parents sont d'originaires de l'Inde, habitait à Laval et était un adepte de la mouvance gothique ; ses armes étaient enregistrées conformément à la loi canadienne sur les armes à feu.
Le 3 février 2014, peu avant 11 h, Alain Magloire, 41 ans, est en crise et se défoule dans l'hôtel Montréal Central de la rue Saint-Hubert en frappant dans la porte de la salle de bain avec un marteau ; il venait d'y passer la nuit ; il devint enragé quand le préposé au pupitre a refusé de lui remettre les 50 dollars de dépôt parce qu'il avait causé des dommages ; il se rendit alors sur la rue de Berri en brandissant son marteau ; mandés sur les lieux, deux policiers le trouvent à l'angle des rues Ontario et de Berri et tentent de le calmer, puis lui intiment l'ordre de laisser tomber son marteau ; Magloire criait «Tirez-moi dessus, tirez-moi dessus» ; devant l'attitude agressive de Magloire, l'un des policiers demande le renfort de policiers équipés d'un pistolet à décharge électrique ou Tazer ; une voiture de police arrivée sur les lieux renverse Magloire ; une policière tentant de le maîtriser avec du poivre de cayenne aurait glissé au sol ; Magloire aurait fait un geste en sa direction avec son marteau ; l'autre policier aurait fait feu sur Magloire qui a été atteint à 3 reprises au torse ; Magloire décède quelques heures plus tard ; selon un témoin, Magloire se relevait et ne chargeait pas la policière ; l'agent qui a tiré était à peu près à 2 m de Magloire.
Le 8 février 2014, le coroner en chef, Denis Marsolais ordonne une enquête publique sur le décès d'Alain Magloire et de deux autres personnes dites itinérantes abattues en état de crise mentale au cours des trois années précédentes.
Denis Côté est le policier qui avait atteint Kimver Gill lors de la tuerie du Collège Dawson en 2006.
Le 11 janvier 2015, le coroner Jean-Luc Malouin commence son enquête publique sur la mort d'Alain Magloire.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)