Côté (Jean-Baptiste)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Artiste (caricaturiste, graveur, peintre, sculpteur) né en 1832 dans le quartier Saint-Roch de Québec.

Aurait étudié l'architecture, la sculpture ornementale et la statuaire auprès de Louis-Thomas Berlinguet.
De 1859 à 1868, il est graveur-caricaturiste imprimeur de L'Observateur, La Scie, La Scie illustrée, L'Électeur, Le Charivari canadien. Il aurait fabriqué plus de 545 gravures sur bois.
Considéré comme le premier caricaturiste professionnel québécois ; ses principales cibles politiques sont les promoteurs de la Confédération canadienne.
Dans La Scie illustrée, hebdomadaire satirique publié en 1866, il publie Comment on obtient une place au gouvernement, une série de gravures imprimées qui racontent la vie du fonctionnaire Baptiste Pacot «cossard, pédant et au zèle douteux qui aime se pogner le beigne, un homme élégant qui boit de l'absinthe au déjeuner, délicatement pour ne pas mouiller ses belles bacchantes, qu'il contemple trente-six fois par jour dans un miroir installé stratégiquement sur son pupitre. Au lieu de bosser.» Cette satire lui a valu d'être emprisonné en 1866. Décès en 1907.
On trouve des exemplaires de son tableau Notre Dame de la Pitié dans les églises de Sainte-Famille de L'Île-d'Orléans (g) et Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud.
Trois statuettes de personnages filiformes en bois polychrome intitulées Le chasseur, Le pêcheur et Le chanteur (vers 1865) qui faisaient partie de la collection Paul Gouin en dépôt au Musée des beaux-arts de Montréal-MBAM depuis 1978 sont données au musée en 2010 par Pierre Mercier-Gouin, le fils du collectionneur.

  • Bibliographie -


Jean-Baptiste Côté. Caricaturiste et sculpteur (Mario Béland, Musée du Québec /Les publications du Québec, 1998)
Histoire de la caricature au Québec (Robert Aird et Mira Falardeau, VLB Éditeur, 2009)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)