Cassius de Linval (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Homme de loi (avocat spécialisé en technologies de l'information).

Fondateur du mouvement souverainiste Génération Québec (1995).
Journaliste chez CyberSciences (1997).
Associé au cabinet d'avocats Benyeklef, Labrèche et Cassius de Linval, puis au cabinet d'avocats Fasken Martineau Walker. Conseiller juridique du maire Gérald Tremblay et du comité exécutif de la ville de Montréal (2001-2003).
Directeur principal des affaires corporatives et responsable du contentieux de la ville de Montréal (2003-2009).
En 2006, il obtient de Me Jean Hétu, qui n'est pas membre du contentieux de la ville, un avis favorable à la fusion de la Société d'habitation de Montréal-SHDM et de la Société de développement de Montréal-SDM en une seule entité sous le nom de Société d'habitation et de développement de Montréal-SHDM et à la privatisation de cette nouvelle entité le 1 janvier 2007. En 2007, sur sa recommandation, le conseil exécutif de la ville de Montréal mandate Fasken Martineau Walker pour enquêter sur l'affaire Harbour dans l'arrondissement d'Outremont ; ce mandat est limité à l'interrogatoire des employés de l'arrondissement.
Son contrat est résilié le 22 septembre 2009 en même temps que celui de Claude Léger à la suite du rapport du vérificateur général de la ville de Montréal sur la gestion du processus visant à accorder le contrat d'installation des compteurs d'eau et autres au consortium GeniEau ; cette résiliation entraîne une pénalité de 182 070 $ à lui être payée par la ville.

  • Distinctions :


Bourse Rhodes (1991).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)