Chênevert (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (comptable agréé) né en 1957.

Études à l'École des hautes études commerciales de Montréal-HÉC.
Contremaître de nuit (1979-1989), puis directeur de la production (1989-1993) de l'usine de Boisbriand de la compagnie General Motors.
Vice-président à l'exploitation (1993-1996) de la compagnie Pratt and Whitney Canada-PWC, fabricant de moteurs d'avions de Longueuil.
Vice-président exécutif responsable de l'exploitation et de l'approvisionnement (1996-1999), puis président (1999-2006) de Pratt and Whitney, la plus grande filiale de la compagnie américaine United Technologies Corp. de Hartford, Connecticut, États-Unis.
Président et chef de l'exploitation (2006-2008), président chef de la direction, et président du conseil d'administration (avril 2008 - novembre 2014) de la compagnie United Technologies Corp.-UTC de Hartford Connecticut ; cette entreprise emploie 223 000 personnes et comprend le motoriste Pratt & Whitney, le constructeur d'hélicoptères Sikorsky, le concepteur de systèmes aérospatiaux Hamilton Sundstrand, le fabricant d'ascenseurs Otis et le manufacturier de systèmes de climatisation et de chauffage Carrier.
En 2012, Monsieur Chênevert dirige l'achat du fabriquant d'équipements d'aviation Goodrich.
Le 24 novembre 2014, Monsieur Chênevert quitte ses postes de président et chef de la direction et de président du conseil d'administration de United Technologies international et prend sa retraite ; ni lui, ni la compagnie ne donne les raisons de ce départ imprévu.
Petit-fils de Georges Chênevert ; à son départ, Monsieur Chênevert reçoit une indemnité de 172 millions $ (109 millions $US sous forme d'options, 32 millions $US sous forme d'actions assujetties à des restrictions, et un fonds de retraite de 31 millions $US).
Pendant le mandat de président de Monsieur Chênevert, la valeur de l'action de la compagnie a augmenté de 50 %.
Le départ de monsieur Chênevert s'est produit peu de temps après un voyage à Taiwan lors duquel, monsieur Chênevert avait été constater l'état de progression des travaux sur son yacht de 34 mètres (110 pieds) ; personne n'a expliqué quelque raison que ce soit pour ce départ.

(La Presse, 17 janvier 2015, cahier Affaires, page 5)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)