Chambord (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 157,03 km2.
  • Gentilé - Chambordais, aise.


  • Éphémérides -


1855 (8 juillet) Proclamation du canton de Métabetchouan.
Début du défrichement par les premiers colons, Sabin Gagnon, Augustin Bouchard, José Tremblay, Gamelin Boucher, Jean-Baptiste Thibeault, Charles Lapointe, Michel Gagnon et Philippe Gagnon.
1863 Arrivée de Abraham Bilodeau et de sa famille qui s'installe aux Trembles.
1868 Construction d'une chapelle à Pointe-aux-Trembles (Lac-Saint-Jean).
1870 (19 mai) Tragédie mortelle ; catastrophe naturelle ; un incendie déferle de Métabetchouan (Saint-Félicien) jusqu'à la baie des Ha!-Ha! (La Baie) ; le village de Chicoutimi est épargné ; 625 bâtisses sont détruites, 555 familles sont complètement ruinées et 146 autres dépouillées d'une grande partie de leurs biens ; on baptise l'événement «le grand feu» ; bilan : 5 morts à Chambord. (4 novembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Louis-de-Métabetchouan ; son territoire couvre une partie des cantons de Charlevoix et Métabetchouan.
1872 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Chambord. (9 janvier) Enregistrement d'un premier acte dans les registres de la paroisse Saint-Louis-de-Métabetchouan. (1 octobre) Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Louis-de-Métabetchouan.
1873 (1 janvier) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Louis-de-Métabetchouan.
1881-1888 Construction du chemin de fer Québec-Roberval via Saint-Raymond, Rivière-à-Pierre, Lac-Édouard et Chambord par la Quebec and Lake St. John Railway.
1887 Construction de la gare du chemin de fer ; on lui donne le nom de Lac-Bouchette.
1888 (18 juin) Arrivée à Chambord du premier train en provenance de Québec et se dirigeant vers Roberval.
1893 Construction du chemin de fer Chambord-Chicoutimi par la Quebec and Lake St. John Railway.
1900 Arrivée des premiers colons qui s'établissent au pied de la chute Ouiatchouan.
1902 Construction d'une pulperie et d'un village industriel au pied de la chute Ouiatchouan par le marchand de Roberval, Damase Jalbert, qui nomme l'agglomération Val-Jalbert.
1911 (21 août) Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Georges-de-Ouiatchouan.
1913 Établissement de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil-de-Chicoutimi-n.d.b.c.* à Val-Jalbert.
1915 Constitution de la municipalité du village de Val-Jalbert.
1916 (22 janvier) La municipalité de Saint-Louis-de-Métabetchouan adopte le nom de Saint-Louis-de-Chambord.
1922 Érection canonique de la paroisse Saint-Georges-de-Ouiatchouan.
1923 La population de la paroisse Saint-Louis est de 1 436 âmes, celle de Saint-Georges, 950.
1927 La surproduction mondiale du papier entraîne la fermeture du complexe de Val-Jalbert.
1933 Constitution de la municipalité du village de Chambord par détachement de celle de la paroisse de Saint-Louis-de-Chambord.
1937 (16 décembre) Fondation de la Caisse populaire de Chambord.
1949 Acquisition du site de Val-Jalbert par le gouvernement du Québec.
1960 Création d'un parc provincial à partir des ruines restaurées du village et des aménagements de 1902.
1964 Restauré, le village de Val-Jalbert devient une attraction touristique et reçoit ses premiers visiteurs.
1973 (8 décembre) Regroupement des municipalités de la paroisse de Saint-Louis-de-Chambord et du village de Chambord sous le nom de cette dernière.
1975 (23 juin) Un ouragan détruit plusieurs bâtiments de la municipalité de Chambord.
1990 La population de Chambord est de 1 705 habitants.
2000 La population de Chambord est de 1 657 habitants. La compagnie Louisiana Pacific de Portland (Oregon) acquiert l'usine de Panneaux Chambord (le plus important employeur de Chambord : 250 travailleurs de l'usine, de la cour et des bureaux, 400 travailleurs forestiers et des dizaines de petites et moyennes entreprises de la région en dépendent pour leur survie. (28 avril) La fromagerie de Chambord (90 millions de litres) est achetée par le Groupe Lactel ; cette usine remplace celle de Normandin. Lactel vend sa fromagerie à Agropur.
2001 (Février) Agropur annonce la fermeture de la fromagerie.
2002 (Mai) Début d'une grève des travailleurs de l'usine de Panneaux Chambord.
2003 (30 juin) Retour autravail des travailleurs de l'usine de Panneaux Chambord.
2006 (27 février) Tragédie mortelle ; accident sur la route 169 entre Métabetchouan et Chambord ; bilan : 4 morts.
2007 (11 décembre) La compagnie Louisiana Pacific, propriétaire de Panneaux Chambord, annonce qu'elle suspend l'exploitation de l'usine pour un an et la mise à pied deses 70 employés.
2010 La population de Chambord est de 1 786 habitants.
2016
Le 28 octobre 2016, Norbord Inc. échange son usine de panneaux laminés de Val-d'Or contre le moulin de Louisiana Pacific de Chambord.

  • Attraits :


Église Saint-Louis (1927-1928) ; orgue Casavant (1929).
Ermitage Saint-Antoine des Capucins.
Village historique de Val-Jalbert (1901-1927) ; 95, rue Saint-Georges ; sentiers pédestres (2 km).

  • Toponymie -


Chambord rappelle le souvenir de Henri de Bourbon, duc de Bordeaux et comte de Chambord (1820-1883), qui, sous le nom de Henri V, fut le dernier de la branche aînée des Bourbons prétendant au trône de France, il n'a jamais régné ; l'arpenteur Pascal-Horace Dumais, propriétaire de quelques terres à cet endroit avait un grande admiration pour le comte de Chambord.
Charlevoix rappelle le souvenir du père Pierre-François-Xavier de Charlevoix.
Métabetchouan, emprunté à la rivière Métabetchouane, provient d'une expression amérindienne signifiant «qui sort des bois en coulant rapidement».
Ouiatchouan vient du mot amérindien Wiadjiwan signifiant, selon certains, «cours d'eau claire» ou, selon d'autres, «on voit sa chute de loin», une allusion à la chute Ouiatchouane.
Saint-Louis rappelle le souvenir de Louis Archambault qui visite la région en 1869.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-est de Roberval, à l'embouchure de la rivière Ouiatchouane dans le lac Saint-Jean.
Diocèse de Chicoutimi.
Municipalité régionale de comté du Domaine-du-Roy.
Région touristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

  • Accès : Route 169 via Route 155 ou via Route 170.

Carte 15.

Carte 15 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)