Charbonneau (France)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Femme de loi (avocate) née en 1951 à Montréal.

Études au Collège Bois-de-Boulogne et à l'Université de Montréal-UdeM (droit, 1977).
Avocate à l'Aide juridique du Québec (1978-1979).
Procureure de la Couronne au ministère de la Justice du Québec (1979-2004).
Conseillère juridique de l'Escouade Carcajou (1997-1999).
En novembre 1998, Maurice «Mom» Boucher est acquitté par un jury sur des accusations de meurtres de deux gardiens de prison (Diane Lavigne et Pierre Rondeau) ; Me Charbonneau, alors procureure de la couronne convainc la Cour d'appel du Québec d'ordonner un nouveau procès à l'issue duquel, Boucher sera trouvé coupable et condamné en 2002 à la prison à perpétuité sans possibilité de libération avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.
Membre du Comité de discipline du Barreau (1994-2004).
Professeure à la faculté de Droit de l'Université du Québec à Trois-Rivières-UQTR, à l'Université Laval à Québec-ULQ. Procureure conseil de l'escouade Carcajou spécialisée dans la lutte contre le crime organisé et procureure conseil de la Sûreté du Québec-SQ (1997-2000).
À titre de substitut du procureur général, elle plaide environ 80 causes de meurtre devant jury au cours des années 1980.
Juge à la Cour supérieure du Québec-CSQ, district de Montréal (2004-).
Le 19 octobre 2011, elle est nommée présidente de la Commission d'enquête sur l'industrie de la construction du Québec.
Le 9 novembre 2011, le Conseil des ministre approuve par décret la nomination de Me Roderick Macdonald et de Renaud Lachance pour agir comme commissaires avec elle et soumet la Commission à la Loi des Commissions d'enquête du Québec. Conjointe de Benoît Émery.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)