Chartierville (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 139,13 km2.
  • Gentilé - Chartiervillois, oise.


  • Éphémérides -


Vers 1869 Arrivée des premiers colons venus de Saint-Hyacinthe.
1870 Proclamation du canton d'Emberton.
1873 Fondation d'une mission catholique.
1875 Adoption de la Loi de rapatriement favorisant le retour au Canada de Canadiens qui avaient dû s'exiler pour trouver du travail aux États-Unis ; des organisation sont alors créées pour permettre l'établissement de ces personnes dans de nouvelles concessions. Ici, il s'agit de la Société de colonisation de Saint-Hyacinthe et de Bagot fondée par l'abbé Jean-Baptiste Chartier. Un certain nombre d'entre eux s'établissent dans le canton d'Emberton.
1878 (18 janvier) Érection canonique et ouverture des registres de la paroisse de La Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste-d'Emberton ; son territoire couvre une partie du canton de Ditton et le canton d'Emberton. C'est l'un des villages les plus élevés du Québec (alt. 515 m).
1879 (1 janvier) Constitution de la municipalité du canton d'Emberton. Le bureau de poste est nommé Chartierville.
1883 Nomination du premier curé résidant.
1923 La population de la paroisse est de 975 âmes.
1937 (6 mai) Fondation de la Caisse populaire de Chartierville.
1978 La municipalité d'Emberton adopte le nom de Chartierville.
1990 La population de Chartierville est de 327 habitants.
2000 La population de Chartierville est de 380 habitants.
2010 La population de Chartierville est de 374 habitants.

Chartiervillois cités dans La Mémoire du Québec -

Jean-Guy Blanchette.

  • Toponymie -


Chartierville rappelle le souvenir de l'abbé Jean-Baptiste Chartier (1832-1917) qui, en 1875, incita la Société de colonisation de Saint-Hyacinthe et de Bagot à établir une nouvelle paroisse dans le canton d'Emberton et à y envoyer des colons ; ces colons étaient d'abord des Franco-américains invités à revenir des États-Unis en vertu de la Loi de rapatriement, mais ils furent bientôt rejoints par des colons canadiens français.
Saint-Jean-Baptiste rappelle également le souvenir de l'abbé Jean-Baptiste Chartier.
Emberton rappelle un village d'Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À environ 55 km à l'est de Sherbrooke.
Sur la rivière aux Saumons, dans les montagnes Blanches.
Près de la frontière des États-Unis.
Diocèse de Sherbrooke.
Municipalité régionale de comté du Haut-Saint-François.
Région touristique des Cantons-de-l'Est.

  • Accès : Route 257 x Route 210.

Carte 8.

Carte 8 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)