Closse (fief)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Dans la seigneurie de l'Ile-de-Montréal.


  • Dimensions - Cent arpents (environ deux arpents de large par quarante-cinq de profondeur).


  • Éphémérides -


1658 Concession du fief par Paul Chomedey de Maisonneuve à Lambert Closse (1618-1662).
1662 Au décès de Lambert Closse le fief passe à sa femme, Élisabeth Moyen et à sa fille Jeanne-Cécile Closse.
1672 Une augmentation de cinquante arpents (2 arpents de front sur 50 arpents de profondeur) est accordée par François Dollier de Casson du Séminaire de Saint-Sulpice, à Élisabeth Moyen.
1700 Au décès de Jeanne-Cécile Closse, sa part du fief passe à ses enfants, Louise Bizard et Marie Blaise.
1722 Au décès de Élisabeth Moyen, sa part de seigneurie passe à ses petites-filles Louise Bizard et Marie Blaise.
1725 Louise Bizard (1679-1760), épouse de Charles Renaud Dubuisson (1667-1739), et Marie Blaise des Bergères (1698-1728), épouse de Guillaume-Emmanuel-Théodore Denys de Vitré, seuls petits-enfants survivants de Lambert Closse et de Élisabeth Moyen, se partagent le fief par moitié.
1728 Les deux enfants de Marie Blaise, Marie-Anne-Noële Denys de Vitré (1725-1775) héritent de leur mère.
1749 Louise Bizard Dubuisson décidant de céder tous ses biens à sa nièce Marie-Anne-Noële Denys de Vitré, celle-ci devient propriétaire des trois quarts du fief Closse tandis que son frère Mathieu-Théodore Denys de Vitré conserve l'autre quart.
1765 Marie-Anne-Noële Denys de Vitré vend toutes ses possessions à Pierre Foretier et Joseph Périnault, marchands de Montréal.
1767 Foretier achète la part de Périnault.
1769 Foretier achète la part de Mathieu-Théodore Denys de Vitré et devient propriétaire de la seigneurie de l'Ile-Bizard et du fief Closse.
1815 À la mort de Pierre Foretier, son testament devient l'objet d'un litige qui ne se règlera qu'en 1842.
1842 Tandis que la seigneurie de l'Ile-Bizard passe aux mains de Marie-Amable Foretier et de son époux Denis-Benjamin Viger, le fief Closse est partagé entre les héritiers de Pierre Foretier, ce qui marque en pratique la fin du fief Closse.

  • Repères géographiques -



Sur l'île de Montréal, rue Saint-Laurent ; partie de la seigneurie de l'Île-de-Montréal.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)