Cohen (Leonard)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (poésie, romans), auteur-compositeur, interprète né en 1934 (21 septembre 1934) à Westmount.

De descendance juive lithuanienne, il est élevé sur la rue Belmont à Westmount.
Son père, Nathan Cohen était tailleur et sa mère, Masha Klonitsky d'origine russe était la fille d'un rabbin.
Études à la Roslyn Elementary School, au Herzliah High School où enseignait Irving Layton, à la Westmount High Scjool et à la McGill University (1951-business administration, littérature anglaise) et à la Columbia University of the City of New York, États-Unis.
À la McGill University, il a été président de la McGill Debating Union.
En 1996, il est ordonné moine rinzai zen boudhiste au monastère du mont Baldy, Californie, États-Unis sous le nom de Jikhan (silence) ; quitte la vie monastique en 2001.
En 2004, il découvre que, pendant son séjour au monastère, son amie et manager Kelley Lynch lui avait dérobé une bonne part de sa fortune ; il la poursuit, puis, le 2 mars 2006, un tribunal de Los Angeles lui accorde 10,2 millions $ à être remboursés par ses anciens gérants ; ces derniers ne remboursent point, Cohen doit remonter sur scène pour se refaire un pécule.
En 2008, il est admis au temple de la renommée du Rock & Roll ; le premier artiste québécois à recevoir cet honneur.
Le 6 mars 2012, Kelley Lynch est arrêtée et, ne pouvant fournir un cautionnement de 25 000 $, elle est détenue en attendant son procès pour harcèlement.
Le 17 avril 2012, Kelley Lynch est condamnée à 18 mois de prison pour harcèlement de Léonard Cohen.
Père d'Adam Cohen.
Décès en 2016 (nuit du 7 au 8 novembre 2016 à 82 ans) à Los Angeles, Californie, États-Unis.
Inhumé à Montréal.

  • Publications - Liste partielle :


Let Us Compare Mythologies (poésie, Contact Press, 1956)
The Spice Box of Earth (poésie, McClelland and Stewart, 1961)
The Favourite Game (roman, Londres, Angleterre) M. Cecker and Warbug, 1963)
Flowers for Hitler (poésie, McClelland and Stewart, 1964)
Beautiful Losers (roman, 1966)
Songs of Leonard Cohen (contient sa chanson Suzanne, 1967)
Selected Poems 1956-1968 (McClelland and Stewart, 1968)
The Energy of Slaves (poésie, McClelland and Stewart, 1972)
Various Positions (album, 1984)
Night Magic (compositeur, fantaisie musicale écrite avec Lewis Furey pour Carole Laure, 1985)
I'm your man (comprend la chanson Everybody Knows, avec Sharon Robinson, 1988)
Stranger Music (McCleland & Stewart de Toronto, 1993)
Ten New Songs (2001 ; traduit en français par Michel Garneau, L'Hexagone, 2007)
Old Ideas
Book of Longing (poésie, McClelland and Stewart, 2006 ; traduit en français par Michel Garneau sous le titre Livre du constant désir, l'Hexagone 2007)
Leonard Cohen. The Best of
Léonard Cohen par lui-même (Jean-Dominique Brierre et Jacques Vassal, Cherche-Midi, 2014)
Leonard Cohen. La vie fascinante d'une légende montréalaise (Harvey Kubernik, Éditions Transcontinental, 2014)
Leonard Cohen. Seul l'amour (inspiré par la disparition de sa muse, Marian Ihlien ; Jacques Julien, éditions Triptique, 2014)
You want it darker (octobre 2016)
The Flame ; Poems and Selections from Notebooks ; (collects and presents some final works by Leonard Cohen, (2018)

Citation :

Ring the bell that still can ring
Forget your perfect offering
There is a crack in everything
That's how the light Gets in ! (Leonard Cohen)

  • Filmographie -


  • Discographie - Liste partielle


Songs of Leonard Cohen (album, 1967 ; remasterisé en 2007 par Sony/BMG)
Songs of Love and Hate (album, 1970)
Songs of Leonard Cohen (album ; comprend la chanson Suzanne (1967)
Song Boat (1969), Songs from a Roof (1969 ; remasterisé en 2007 par Sony/BMG)
Songs of Love and Hate (1971 ; remasterisé en 2007 par Sony/BMG)
New Skin for the Old Ceremony (1974)
Death of a Lady's Man (1977)
Recent songs (1979)
Various Positions (album, 1984 : Dance Me to the End of Love, Halelujah, If It Be Your Will)
Famous Blue Raincoat (album hommage de Jennifer Warnes, 1987)
I'm your Man (album ; comprend Everybody Knows, 1988)
I'm Your Fan (album hommage, 1991)
Anthem (album, 1992)
The Future (album, 1992)
Cohen Live (album, 1994)
Stranger Music : Selected Poems and Songs (1993 ; traduit en français par Michel Garneau en 2000 sous le titre Étrange musique étrangère)
Ten New Songs (2001)
Dear Heather (2004)
Judy Collins sings Leonard Cohen : Democracy (2004).
The Songs of Leonard Cohen (2008)
Old Ideas (2012-2013)
Old Ideas (2012)
Leonard Cohen. The Best of
Leonard Cohen. More Best of
Popular Problems (album, chansons et poèmes, 2014)
Can't forget A souvenir of the Grand Tour (compilation, 2015)
You want it darker (album, 2016)

  • Filmographie - Liste partielle


Ladies and Gentlemen... Mr Leonard Cohen (documentaire, Office national du film,1965)
I Am a Hotel (Moses Znaimer, court-métrage, 1983)
Leonard Cohen : I'm Your Man (documentaire, Lian Lunson, 2006)
Concert au 02 à l'Arena de Londres enregistré le 17 juillet 2008 (DVD, 2009).
Leonard Cohen. Live in London (DVD, 2014)

  • Distinctions - Liste partielle :



En 2019, tournage au Québec (Montréal), du film Death of a ladies'man écrit et réalisé par Matt Bissonnette inspiré de la musique de Leonard Cohen (production par Marie-Claude Poulin en partenariat avec des entreprises de productions canadiennes-anglaise et irlandaises, avec les acteurs Gabriel Byrne, Antoine-Olivier Pilon et Karelle Tremblay.
En septembre 2019, le Gouvernement du Québec annonce qu'il y aura une commémoration nationale pour saluer la mémoire de Leonard Cohen. Le drapeau du Québec qui flotte sur l'édifice de l'Assemblée nationale avait été mis en berne en mémoire du défunt.
En septembre 2019, Poste Canada annonce qu'elle émettra trois timbres représentant monsieur Leonard Cohen à différentes phases de sa carrière de 60 ans.
Prix du Conseil des arts du Canada (1960).
Prix de la province de Québec (1964).
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1968) ; il le refuse.
Prix Juno hommage (1991).
Prix du Gouverneur général du Canada-GGC pour les arts du spectacle (1993).
Prix Juno de l'auteur-compositeur de l'année au Canada (1994) décerné par la Canadian Academy of Recording Arts and Sciences-CARAS.
Compagnon de l'Ordre du Canada-COC (2002).
Ses chansons Ain't no cure for love, Bird on the Wire et Suzanne sont intronisées au Panthéon des auteurs et compositeurs de chansons populaires canadiennes qui ont marqué leur époque (2006).
En 2007, le Fonds de conservation des chefs-d'oeuvre audio-visuel du Canada classe l'oeuvre de Cohen parmi les chefs-d'oeuvres canadiens. Intronisé au Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland, États-Unis en 2008.
En 2008, l'album The Songs of Leonard Cohen est classé au dixième rang et l'album I'm Your Man au seizième rang des 50 meilleurs disques québécois de l'histoire choisis par un jury de 50 personnalités de la musique à qui on avait demandé de soumettre dans l'ordre leurs 10 titres préférés.
Grand-officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ (2008).
Intronisé au Songwriters Hall of Fame de New York en 2010.
Prix Glenn-Gould (2011) pour sa contribution exceptionnelle à l'enrichissement de la condition humaine par les arts.
Prix Prince des Asturies pour les lettres (Espagne, 2011) ; souligne que Cohen est l'un des auteurs les plus influents des temps modernes.
Prix Denise-Pelletier pour les arts du spectacle (2012) ; il remet sa bourse au Conseil des arts et des lettres du Québec pour qu'elle soit investie de manière à encourager la chanson francophone.
Prix Juno du meilleur auteur-compositeur (2013) pour Going Home, et Show Me The Place écrit en collaboration avec Patrick Leonard et Amen.
Prix Juno de l'album de l'année (2014) pour Popular Problems.
Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec (2015)
En 2017, une murale à son effigie est peinte par l'artiste Kevin Ledo sur le mur sud de 9 étages de l'édifice Cooper sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal ; ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier de la Fédération juive CJA de Montréal (qui célèbre son 100 e anniversaire de fondation) et la Société de développement du boulevard saint-Laurent.

Citations :

Quelques mois avant sa mort, Leonard Cohan écrivait ce qui suit à Marianne Uhlen, sa muse mourante.
«Nous sommes arrivés au point où nous sommes vieux, nos corps tombent en morceaux, et je crois que je te suivrai bientôt, Sache que je suis si près derrière toi que si tu tends la main, tu pourras atteindre la mienne.... Amour éternel, rendez-vous au bout du chemin.»

  • Bibliographie -


Deep Café, une jeunesse avec la poésie de Leonard Cohen (essai, Malcolm Reid, Presses de l'Université Laval-PUL (2011)
Leonard Cohen. Le Gagnant magnifique (Alain Guy et Stéphane Loisy, Éditions Didier Carpentier, 2012)
An Illustrated Record (par le graveur George Walker, Août 2014)
The Wordless Leonard Cohen (par le graveur George Walker, Porcupine's Quill, Août 2014)
Leonard Cohen par lui-même (Jean-Dominique Brierre et Jacques Vassal, Cherche-Midi, France, Octobre 2014)
Seul l'amour (Jacques Julien, analyse du parcours de Leonard Cohen, Éditions Triptyque, 2014)
Leonard Cohen. la vie fascinante d'une légende montréalaise (Harvey Kubernik, leséditions transcontinental, 2014)
Leonard cohen. Songs From The Road (DVD, 2014)
La vie fascinante d'une légende montréalaise (Harvey Kubernik, Éditions Transcontinental, 2014)
I'am your man : The Life of Leonard Cohen (biographie par Sylvie Simmons, 12 août 2014)
Leonard Cohen : seul l'amour (Jacques Julien, éditions Triptique, 2014


  • Crédits :


Allmusic
La Presse, 15 décembre 2012,cahier Arts, page 16.
Le Devoir 26 novembre 2013, page B7.
Leonard Cohen La vie fascinante d'une légende montréalaise (Harvey Kubernik, 2014)
Monsieur Cohen utilise une guitare fabriquée par la Maison Godin de La Patrie.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)