Confédération iroquoise des Six-Nations (confédération autochtone amérindienne)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Aussi connue sous le nom de Ligue des Iroquois ou, en langue mohawke, Ho-dé-no-sau-nee.

Alliance politique formée vers 1570 par 5 nations (Agniers ou Mohawks, Onneiouts, Onontagués, Goyogouins et Tsonnontouans ; appelée Confédération des Cinq nations jusqu'en 1722, alors qu'elle devient la Confédération des six nations en accueillant la nation des Tuscarorens de l'État de South Carolina.

Au XVIIIe siècle, les membres de cette confédération occupaient un territoire situé au sud du Saint-Laurent et du lac Ontario, de la rivière Richelieu et du lac Champlain jusqu'à Rochester (New York). De l'est à l'ouest, le territoire était occupé par les Agniers (Mohawks), les Onneiouts, les Onontagués, les Goyogouins, les Tsonnontouans et les Tuscarorens.

Alliés des Anglais contre les Français, les Iroquois ont exterminé presque tous les Hurons entre 1640 et 1649, ou les ont chassés hors du territoire du Québec et de l'Ontario.

Le 16 juillet 2010, la Grande-Bretagne refuse de reconnaître les passeports émis par la confédération aux membres de l'équipe de lacrosse qui veulent aller participer à une compétition en Angleterre ; ces passeports sont valides pour leur permettre de circuler librement sur le territoire des Iroquois situé aux États-Unis (État de New York) et au Canada (Québec et Ontario), sans posséder de passeport canadien ou américain ; ils ne sont pas reconnus pour entrer dans d'autres pays ; l'Angleterre ayant refusé de leur laisser prendre l'avion de New York parce qu'ils n'avaient pas de passeports valides. Les passeports sont généralement émis par des pays et non par des nations.

Lien internet -

http://www.archives-isere.fr/10379-robe-noire-chez-iroquois.htm.

Source -

Dictionnaire biographique du Canada 1000 à 1700 (Les Presses de l'Université Laval, 1966)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)