Cotroni (Santo dit Frank)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Gangster né en 1931 à Mammola, Calabre (Italie) ou, selon Wikipedia, à Montréal, Canada.

Considéré par la Commission d'enquête sur le crime organisé-CECO comme l'un des chefs de la branche canadienne de la mafia sicilienne Bonanno de New York.
Condamné en 1950 à 7 jours de prison pour vol.
En novembre 1974, Giuseppe Catania fournit des renseignements à la police sur une transaction de drogues d'une valeur de 3 M $ du Mexique aux États-Unis effectuée par Frank Cotroni.
Cotroni est arrêté au Canada, mais il conteste sans succès la demande d'extradition du Gouvernement américain ; il est alors extradé aux États-Unis où il est condamné en 1975 à 20 000 $ d'amende et à deux peines concurrentes de 15 ans de prison en 1974.
Le 25 avril 1979, au 1/3 de sa peine, Cotroni est libéré sur parole et renvoyé à Montréal.
En 1987, Cotroni est condamné à 8 ans de prison pour homicide involontaire (il avait commandé le meurtre de Jos Montegano).
En 1991, Cotroni est condamné à 6 ans de prison pour trafic d'héroïne aux États-Unis.
En 1997, Cotroni est condamné à 7 ans de prison pour complot en vue d'importer 180 kg de cocaïne à Montréal.
Libéré sous conditions le 3 décembre 2001, il retourne en prison le 3 mai 2002 pour avoir violé les conditions de sa libération.
Fils de Nicodemo Cotroni. Frère de Vincent Cotroni. Beau-frère de Michel Désormiers. Père de Frankie Cotroni, de Paolo Cotroni et de Jimmy Cotroni.
Décès en 2004 (17 août 2004) d'un cancer du cerveau ; il avait 72 ans.

Références -

Montreal Irish Mafia (D'Arcy et Miranda O'Connor, John Wiley and Sons Canada, 2010)
A History of Organized Crime in Canada (Stephen Schneider).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)