Cournoyer (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Homme de loi (avocat), conseiller en relations industrielles et animateur de radio et de télévision et auteur de dictionnaires et de chroniques né en 1934 (16 mars) à Sorel.

Études au Collège du Sacré-Coeur de Sorel, au Séminaire de Saint-Hyacinthe et à l'Université de Montréal-UdeM (licence en droit 1960).
Président de l'Association générale des étudiants de l'Université de Montréal-AGÉUM (1958-1959).
Directeur des relations de travail du Builders' Exchange de Montréal (1961-1964).
Directeur des relations de travail de la Compagnie canadienne de l'exposition universelle et internationale de Montréal - Expo 67 (1964-1967).
Négociateur du gouvernement du Québec, de la Fédération des commissions scolaires du Québec et de la Quebec Association of Protestant School Boards à la table de négociation des conventions collectives des secteurs élémentaires et secondaires de l'enseignement d u Québec (1967-1969).
Député du Parti de l'Union nationale-UN de Saint-Jacques (1969-1970).
Ministre de la Fonction publique (1969-1970) et ministre du Travail et de la Main-d'oeuvre (1970) dans le cabinet de Jean-Jacques Bertrand.
Candidat du Parti de l'Union nationale-UN de Saint-Jacques défait aux élections générales de 1970.
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Chambly (1971-1973), puis de Robert-Baldwin (1973-1976) à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ.
Ministre du Travail et de la Main-d'oeuvre (1970-1975) et ministre de la Fonction publique (1972-1973), puis ministre des Richesses naturelles (1975-1976) dans le cabinet de Robert Bourassa.
N'était pas député lorsque Robert Bourassa le nomma ministre du Travail le 27 octobre 1970 pour remplacer Pierre Laporte assassiné le 17 octobre précédent.
Candidat du Parti libéral du Québec-PLQ de Richelieu défait aux élections générales de 1976.
Maire de Dollard-Des-Ormeaux (1978-1982).
Co-animateur, avec Matthias Rioux, d'émission de radio aux postes CKVL et CKAC et à la télévision à Télé-Québec, puis de Télé-Métropole (1977-2000).
Coanimateur, avec Jean Lapierre de l'émission Face-à-Face au poste de radio CKAC (3 octobre 1994-1er juin 2000).
Chroniqueur au Journal de Montréal (2004-2005).
Chroniqueur au magazine La semaine (2011).
Membre du Comité de vigie sur la référence de la main-d'oeuvre dans l'industrie de la construction (2013-2014).
Membre du Cercle des honoraires du Régiment de Maisonneuve (2013-)
Beau-frère (secondes noces) de Jean Frappier.
Voir Québec (province). Crises. Crise d'octobre 1970.

  • Publications -


Le Petit Jean, dictionnaire des noms propres du Québec (Stanké, 1993)
Plus ça change, plus c'est pareil (chroniques, Stanké, 1994)
La Mémoire du Québec de 1534 à nos jours (dictionnaire, Stanké, 2001)
Dans le feu de l'action (autobiographie, Éditions de l'Homme, 2012)
La Mémoire du Québec est mise à la disposition des internautes et peut être consultée gratuitement sur le site :
www.memoireduquebec.com. (Près de 32 000 articles)

  • Distinctions-


Médaille du centenaire du Canada (1967)
Médaille de l'Assemblée nationale pour souligner son engagement envers ses concitoyens remise à l'occasion de la 20e Assemblée générale de l'Amicale des anciens parlementaires du Québec, le mardi 13 mai 2014 à Québec.

http://archives.radio-canada.ca/societe/immigration/clips/14802/http://


Outils personels
Publicité
(Annonces   .)