Craig (James Henry)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Militaire né en 1748 à Gibraltar.

Combat les armées de Napoléon
Gouverneur général du Canada (1807-1811).
Son administration est qualifiée de règne de la terreur.
Emprisonne, sans procès, des hommes associés de près ou de loin au Parti canadien au cours des élections de 1810.
Le 1er mars 1810, il dissout la Chambre d'assemblée du Bas-Canada.
Il combat la double menace que constituent à ses yeux la démocratie et le nationalisme canadien-français.
Par son impétuosité, il renforce le sentiment nationaliste des Canadiens français.
Il supprime la liberté de presse en suspendant la publication du journal Le Canadien , et en mettant en prison Pierre Stanislas Bédard, François Blanchet et Jean-Thomas Taschereau.
La section est de la rue Saint-Antoine à Montréal portait autrefois le nom de Craig.
Décès en 1812 à Londres (Angleterre).

Publicité

(Annonces .)
Outils personels