Dagenais (Pierre ; dit Lépine et dit LePrince)

Un article de la Mémoire du Québec (2017).

  • Homme de métier (tailleur) et agriculteur né vers 1635 dans la paroisse Saint-Sauveur de La Rochelle (Charente-Maritime, Aunis, France).

Arrive en Nouvelle-France vers 1657.
S'établit à Ville-Marie (Montréal), puis à Rivière-des-Prairies (Montréal).
Père de la lignée Dagenais/Brandon d'Amérique.
Épouse Anne Brandon à Ville-Marie (Montréal) le 17 novembre 1665 ; de cette union sont issus Françoise Dagenais (mariée à Pierre Roy, puis en secondes noces à Pierre Chonard dit LaGiroflée), Cécile Dagenais (mariée à Claude Dumay), Pierre Dagenais (marié à Marie Drouet) et Élisabeth Dagenais (marié à Jean Auger dit Lafleur de Libourne).
Selon René Jetté, il serait décédé en 1698 à Pointe-aux-Trembles (Montréal) ; selon le livre Pour le Christ et le Roi, il aurait été tué par les Iroquois le 9 août 1689 à Lachine.
En 1729, il avait 78 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)