Deux-Montagnes (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 5,82 km2.
  • Gentilé - Deux-Montagnais, aise.


  • Éphémérides -


1717 Concession d'une seigneurie au Séminaire de Saint-Sulpice qui lui donne le nom de Lac-des-Deux-Montagnes.
1837 Arrivée du premier colon, Peter Bélair.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Eustache.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Eustache.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Eustache.
1912 Arrivée de plusieurs colons et ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Jonction-Bel-Air.
1921 (18 août) Constitution de la municipalité de Saint-Eustache-sur-le-Lac par détachement de celle de la paroisse de Saint-Eustache.
1946 Érection canonique de la paroisse Saint-Agapit.
1957 Érection canonique de la paroisse Holy Family.
1958 (6 février) Le village de Saint-Eustache-sur-le-Lac devient ville.
1963 La municipalité du village de Saint-Eustache-sur-le-Lac devient cité et adopte le nom de Deux-Montagnes.
1970 (21 mars) Fondation de la Caisse d'économie Deux-Montagne.
1982 La cité de Deux-Montagnes devient ville.
1990 La population de Deux-Montagnes est de 10 531 habitants.
1995 (26 septembre) Tragédie mortelle ; accident de la route ; collision frontale d'une automobile et d'un camion-remorque sur l'autoroute 640 entre Deux-Montagnes et Saint-Eustache ; bilan: 4 morts, Jacques Clermont, 16 ans, Michel Radwanski, 16 ans, Philippe Bernier, 16 ans, tous trois de Deux-Montagnes, et Benoît Houde, 18 ans, de Pointe-Calumet.
2000 La population de Deux-Montagnes est de 17 505 habitants.
2006 (12 janvier) La ville congédie Normand Mastromatteo, 55 ans, le directeur du Service de police, qui a été accusé en octobre 2005 d'avoir falsifié des rapports de dépense, détourné à son profit 13 350 $ de la petite caisse réservée aux récompenses données aux informateurs et d'avoir acquis des objets pour des fins personnelles avec de l'argent de la ville ;Mastromatteo est congédié ; avant de devenir chef de police de Deux-Montagnes, Mastromatteo était lieutenant au Service de police de Montréal ; inscrit au rôle 31 fois, le procès commence finalement au palais de justice de Saint-Jérôme à l'automne 2009 ; le 29 mars 2010, le juge Jean Sirois reconnaît Mastromatteo coupable d'une fraude de 13 500 $, de vol et d'abus de confiance ayant privé la ville de 9 404 $ ; il est condamné à six mois avec sursis et une année de probation pour vol et fraude de 13 500 $ en 2003 et 2004 ; il est aussi condamné à rembourser 15 000 $ à la ville dans un délai de 5 mois et à effectuer 150 heures de travaux communautaires.
2010 La population de Deux-Montagnes est de 17 703 habitants.
2014 (21 août 2014) Le cadavre d'un homme àagé de 45 ans est trouvé dans un immeuble à logements de la 18e Avenue à deux pas du chemin d'Oka ; les traces de violence sur le corps du cadavre font conclure au meurtre par les enquêteurs de la Sûreté du Québec-SQ mandés sur les lieux par les policiers du Service de police régionale de Deux-Montagnes.

  • Attraits :


Église anglicane All Saints (1954-1955) ; construite par corvée locale.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 36 trous.

  • Toponymie -


Deux-Montagnes est emprunté au lac des Deux Montagnes ainsi appelé par Samuel de Champlain à cause de la présence de deux collines sur chacun de ses versants, à Oka et à Rigaud.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-sud-est de Saint-Jérôme, au bord du lac des Deux-Montagnes.
Voisine de Saint-Eustache.
Diocèse de Saint-Jérôme.
Municipalité régionale de comté de Deux-Montagnes.
Communauté métropolitaine de Montréal-CMM.
Région touristique des Laurentides.

  • Accès : Route 344 et Autoroute 640.

Carte 11.

Carte 11 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)