Deuxième Guerre Mondiale 1939-1945. Deuxième Grande Guerre - 1er septembre 1939 - 2 septembre 1945 (guerre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Aussi appelée la Deuxième Guerre mondiale et Deuxième Grande guerre.


  • Éphémérides -


1938
L'Allemagne (Troisième Reich) annexe l'Autriche, puis la Tchécoslovaquie.
(Nuit du 9 au 10 novembre 1938) Dans l'Allemagne et l'Autriche, au moins 96 Juifs sont tués, des centaines d'autres sont blessés et environ 30 000 Juifs sont arrêtés et envoyés dans des camps de concentration, plus de 1 000 synagogues et cimetières juifs et près de 7 500 commerces exploités par des Juifs sont vandalisés ; l'événement est appelé Kristallnacht (Night of Broken Glass, Nuit des vitres brisées).
1939
(1er septembre 1939, à l'aurore) Des soldats allemands franchissent la frontière polonaise en attaquant sur trois axes différents dans le cadre d'un plan élaboré par Hitler au début du printemps précédent ; c'est l'amorce de la Deuxième Guerre Mondiale.
(3 septembre 1939) L'Angleterre et la France déclarent la guerre à l'Allemagne.
(10 septembre 1939) À la suite de débats à la Chambre des communes du Canada, le Canada déclare la guerre à l'Allemagne officiellement et de son propre chef.
(Octobre) Hitler nomme Hans Frank comme gouverneur général des provinces polonaise occupées. Frank coordonnera l'élimination des élites du pays, le pillage économique du territoire et l'extermination des Juifs polonais ; il instaurera les premiers ghettos dans le pays dont celui de Varsovie. Frank est un partisan de la Solution finale, soit l'élimination complète de tous les juifs d'Europe ; plusieurs Juifs mourront dans les camps de concentration nazis de Auschwitz-Birkenau, Majdanek, Treblinka, Sobibor, Belzec et Chelmno.
(Décembre 1939) Un premier contingent de soldats canadiens part pour l'Angleterre.
1940
(9 avril 1940) L'armée allemande occupe le Danemark et la Norvège.
(10 mai 1940) L'armée allemande occupe les Pays-Bas.
(15 mai 1940) Les Pays-Bas capitulent.
(28 mai 1940) La Belgique capitule. L'armée allemande attaque la France par les Ardennes.
(10 juin 1940) L'Italie entre en guerre contre la France.
(22 juin 1940) La France signe l'armistice avec l'Allemagne.
(24 juin 1940) La France signe l'armistice avec l'Italie.
(Automne 1940) Le Gouvernement du Canada lance la construction de navires de guerre alors que les U-Boats allemands menacent la survie de l'Angleterre.
1941
(Novembre 1941) 1 975 soldats canadiens du Royal Rifles Regiment débarquent à Hong Kong pour défendre le territoire contre une possible invasion japonaise.
(7 décembre 1941) Attaque surprise de Pearl Harbour par des avions japonais.
(8 décembre 1941) Les Japonnais attaquent Hong Kong où 2 bataillons canadiens sont en garnison et qui deviennent ainsi les 2 premières unités canadiennes à combattre au cours de la Deuxième Guerre mondiale.
(8 décembre 1941,) L'armée japonaise envahit Hong Kong ; les soldats canadiens s'attendaient à ce que les Japonais arrivent par la mer, mais ils sont survenus par une invasion terrestre.
(25 décembre 1941) Hong Kong tombe aux mains des Japonais ; les bataillons canadiens comptent 290 tués et le reste des 1 975 soldats sont faits prisonniers ; 260 prisonniers canadiens mourront en captivité. Parmi les prisonniers on trouve plusieurs soldats canadiens du Royal Riffle Regiment dont 20 d'entre eux mourront dans le camp de concentration de Stanley Village ; ils sont enterrés dans un petit cimetière du Commonwealth aménagé dans ce village.
1 050 soldats canadiens ont été blessés dont 87 devinrent légalement aveugles et 200 moururent avant l'âge de 50 ans, mais 560 soldats canadiens ne revinrent jamais au Canada.
1942
Vingt-quatre navires sont coulés en territoire canadien dans le golfe du Saint-Laurent par des sous-marins allemands 13 de ces navires sont coulés par le sous-marin U-553 ; 360 marins y perdent la vie.
(11 mai 1942) Le sous-marin allemand U-553 torpille le navire marchand SS Nicoya à environ 11 km de Cloridorme dans le Saint-Laurent ; c'est le premier navire coulé au cours de ce qui sera la Bataille du Saint-Laurent.
(20 juillet 1942, vers 1 h 39) Le navire marchand britannique Frederika Lensen jaugeant 3 900 tonneaux, est torpillé par un sous-marin allemand à une dizaine de kilomètres en aval de Rimouski.
(19 août 1942) Opération Jubilee : Débarquement de Dieppe : près de 14 000 soldats (dont 7 700 Britanniques, un petit groupe de soldats français et 4 063 Canadiens débarquent sur les plages Berneval-Puys, Dieppe, Pourville, Varengeville et Vasterival ; des 4063 Canadiens qui ont participé au débarquement, 907 sont tués et 2 460 sont blessés ou faits prisonniers (total des pertes canadiennes : 3 367).
(Du 3 au 16 septembre 1942) Une douzaine de navires sont coulés par des sous-marins allemands.
(11 septembre 1942) Un sous-marin U-Boat allemand torpille la corvette canadienne HMCS Charlottetown qui coule au large de l'île d'Aticosti ; bilan : 9 marins canadiens tués.
1943
(3 janvier 1943) Le groupe numéro 6 de la flotte de bombardiers de la Royal Canadian Air Force entreprend sa première mission au-dessus de l'Allemagne.
(17 mai 1943) Un escadron rassemblant les bombardiers les plus performants de la Seconde Guerre mondiale se préparent à mener l'Opératon Chastise ; ils ont pour mission de briser les barrages du bassin industriel de la Rhur pour paralyser les centrales hydroélectriques, les aciéries et les transports maritimes allemands. Les avions volent à une altitude de seulement 25 mètres au-dessus du sol pour éviter les détections radar. Les troupes de la Royal Canadian Air Force et de la Royal Air Force à bord des bombardiers Avro Lancaster, entrent dans l'histoire militaire sous le nom de Dambusters. (extrait d'une publicité de la montre mécanique des Bombardiers Lancasters mise en vente en septembre 2018)
(10 juillet 1943) La 1ère Division d'infanterie et la 1ère Brigade blindée de l'Armée canadienne débarquent en Sicile.
(3 septembre 1943) Les troupes canadiennes traversent le détroit de Messine et débarquent en Italie ; au cours de la campagne de la Méditerranée, les troupes canadiennes laissent plus de 5 900 morts.
1944
(25 avril 1944, peu après 10 h) Un avion bombardier Liberator (4 moteurs) de la Royal Air Force, qui venait de s'envoler de l'aéroport de Dorval pour se rendre à Gander puis en Angleterre, s'écrase sur des maisons à l'angle des rues Ottawa et Shannon dans le Griffintown ; bilan : 15 morts : 5 membres de l'équipage et 10 personnes qui se trouvaient au sol à l'endroit de l'impact tués sur le coup ; les dommages auraient été plus considérables si l'avion était tombé sur le réservoir de gaz (situé à l'angle des rues Ann et Ottawa) qu'il a presqu'effleuré en se dirigeant vers son point d'impact ; il semble que le pilote cherchait à se rendre au-dessus du fleuve pour éviter la population civile sur la terre ferme.
(30 avril 1944) Suicide d'Hitler dans son bunker de Berlin.
(7 mai 1944)
Georges Guénette, un conscrit en désertion est tué d'une balle dans le dos par des constables de la Gendarmerie royale-GRC venus l'arrêter à Saint-Lambert-de-Lévis.
(7 mai 1944)
La Wermacht signe sa capitulation sans condition à Reims
(8 mai 1944) La Wermacht signe sa capitulation sans condition à Berlin.
(6 juin 1944)
Ce jour est baptisé D-Day en anglais.
Les troupes alliées transportées sur 7 000 navires et 12 000 avions débarquent en Normandie ; environ 14 000 (selon le Journal de Montréal du 6 juin 2019, page 19 ou 20 000 selon David O'Keefe) dont 2 013 Canadiens de la 3e division d'infanterie participent à l'opération sur la plage dont le nom de code est Juno.
(6 septembre 1944) Les troupes anglo-canadiennes s'emparent d'Anvers.
(Août 1944) Une insurrection contre l'occupation allemande éclate à Varsovie ; pas moins de 200 000 Polonais sont tués au cours de cette révolte désespérée. Au cours de la guerre de 1939-1945, la Pologne a perdu 20 % de sa population dont près de 40 % de son élite intellectuelle et 40 % de son patrimoine économique dont la destruction d'une grande partie de son industrie. Dans les décennies suivant la guerre, l'Allemagne aurait versé des sommes auxtravailleurs forcés polonais et aux survivants de l'Holocauste.
(Octobre 1944) Les troupes canadiennes participent à la libération de l'embouchure de l'Escaut ouvrant la porte au port d'Anvers.
1945
(23 mars 1945) Les troupes alliées franchissent le Rhin et pénètrent dans les Pays-Bas.
(28 avril 1945) Face aux troupes canadiennes, les Allemands cessent le combat dans l'ouest des Pays-Bas.
(8 mai 1945) Les alliés acceptent la reddition de l'Allemagne sans condition.
Ce jour est baptisé V-Day pour Victory in Europe Day.
(6 août 1945) Une première bombe atomique est larguée au Japon sur Hiroshima.
(9 août 1945) Une seconde bombe atomique est larguée au Japon sur Nagasaki.
(10 août 1945) Les Japonais offrent de capituler.
(15 août 1945) Les Japonais capitulent.
(2 septembre 1945) Les Japonais signent l'acte de capitulation à bord du porte-avion américain Missouri amarré dans la baie de Tokyo ; la Deuxième Guerre mondiale est officiellement terminée.
1939-1945
1 100 000 Canadiens ont participé à cette guerre, 42 042 ont été tués et 54 414 ont été blessés.
2005
(Septembre 2005) Alors qu'elle effectue une mission de recherche à bord du Frederick G. Creed, un navire appartenant à Pêches et Océan Canada, une équipe de l'Institut Maurice-Lamontagne découvre par sondage ce qu'elle croit être l'épave du SS Nicoya coulé en 1942 par un sous-marin allemand et reposant à une profondeur de 270 m.
2014 (8 mai 2014) On observe une résurgence de mouvements néo-nazis et l'émergence de partis politiques de droite officiellement anti-sémites en Europe.

  • Bibliographie -


Bon coeur et bon bras - Histoire du Régiment de Maisonneuve (Jacques Gouin et quelques anciens du Régiment, Cercle des officiers du Régiment de Maisonneuve, 1980).
Le Régiment de Maisonneuve vers la victoire 1944-1945 (Gérard Marchand, Les Presses libres, 1980).
A Soldier's View : The Personal Photographs of Canadians at War (histoire, Blake Heathcote, Doubleday Canada, 2005).
A Perfect Hell : The True Story of the Forgotten Canadian Commandos of the Second World War (histoire, John Nadler, Doubleday, Canada, 2005).
La Seconde guerre mondiale (histoire, Henri Michel, Éditions Omnibus, Paris, 2010)
Le Canada au fil des Guerres (Jonathan Webb, Éditions Scholastic1Madison, Toronto, 2010)
War in the St.Lawrence : The Forgotten U-Boat Battles on Canada's shores (Allen Lane)
Canada at War : A Graphic History of World War Two (Paul Keery; illustré par Michael Wyatt, édition Douglas & McIntyre)
One Day in August (David O'Keefe, 2013)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)