Dion (Léopold)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Meurtrier (tueur et pédophile). Le 20 avril 1963, à Québec, un résident de Pont-Rouge, Léo-Paul Dion, pédophile connu, attire Guy Luckenuck, 12 ans, de Kénogami, l'agresse sexuellement, l'étouffe et l'enterre dans un terrain lui appartenant ; le 5 mai 1963, Léo-Paul Dion s'empare d'Alain Carrier, 8 ans et de Michel Morel, 10 ans, les agresse sexuellement, les tue et enterre les cadavres ; le 26 mai 1963, Léo-Paul Dion s'empare de Pierre Marquis, 13 ans, l'agresse sexuellement, le tue et enterre son cadavre. Son procès est présidé par le juge Gérard Lacroix. Le 10 avril 1964, Dion est accusé du meurtre de Guy Marquis ; à l'issue de son procès devant un jury présidé par le juge Gérard Lacroix, il est reconnu coupable et condamné à mort. Sa peine de mort est commuée en une peine de prison à perpétuité. Battu à mort avec une barre de fer en 1972 (17 novembre 1972) par Normand Champagne, un codétenu du Pénitencier Archambault de Sainte-Anne-des-Plaines.


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)