Drouin (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Homme de métier (maître briquetier) né en 1607 dans la paroisse Saint-Barthélemi du Pin-la-Garenne (Mortagne, Perche, France).

Arrive en Nouvelle-France vers 1636.
S'établit à Québec.
Père de la lignée Drouin/Cloutier d'Amérique.
Épouse (premières noces) Anne Cloutier à Québec en 1637 ; leur contrat de mariage est le plus ancien à être conservé au Canada ; de cette union sont issues Geneviève Drouin (mariée à Romain Trépanier) et Jeanne Drouin (mariée à Pierre Maheu des Hazards).
Père de la lignée Drouin/Chapelier d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Marie Chapelier à Québec en 1649 ; de cette union sont issus Marie Drouin (mariée à Nicolas Lebel), Nicolas Drouin (marié à Marie Loignon), Marguerite Drouin (mariée à François Lacroix), Étienne Drouin (marié à Catherine Loignon) et Catherine Drouin (mariée à Michel Roulois). Ancêtre de tous les Drouin du Canada.
En 1641, il aurait érigé une briqueterie sur la Côte-de-Beaupré où Champlain avait signalé la présence de terre grasse à potier en 1613.
Décès en 1697 à Québec.
En 1729, il avait 790 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)