Fréchette (Louis, baptisé Louis-Honoré)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) et homme de lettres (poète, dramaturge, traducteur et journaliste) né en 1839 (16 novembre 1839) à Pointe-Lévy (Lévis).

Études au Séminaire de Québec, au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, au Séminaire de Nicolet et à l'Université Laval à Québec-ULQ.
Cléricature auprès de l'étude légale Lemieux Rémillard de Québec (François-Xavier Lemieux et Édouard Rémillard).
Était anticlérical.
A dénoncé la Confédération et George-Étienne Cartier qui en assumait la paternité.
Participe aux Soirées canadiennes, une revue littéraire publiée à partir de 1861.
Traducteur du Parlement du Canada (1862-)
S'est exilé à Chicago (1866-1871).
Député du Parti libéral du Canada-PLC de Lévis à la Chambre des communes-Cdesc (1874-1878).
Épouse Emma Beaudry en 1876 (10 juillet 1876).
Candidat du Parti libéral du Canada-PLC de Lévis défait aux élections générales de 1878, il s'installe à Montréal.
L'homme de lettres le plus en vue du Québec de la fin du XIXe siècle, il devient, en 1880, le premier lauréat de l'Académie française d'origine canadienne.
Greffier du Conseil législatif de la province de Québec (1889-1908).
L'un des fondateurs (avec Benjamin Sulte, Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice et Pierre-Olivier Chauveau) de la Société royale du Canada-SRC en 1882.
Gendre de Jean-Louis Beaudry.
Décès en 1908 (31 mai) à l'Institut des sourdes-muettes de Montréal.


  • Publications - Liste partielle


Les notaires du village (théâtre, 1862)
Félix Poutré (théâtre,1862 ; joué à Montréal en 1871)
Mes loisirs (recueil de poèmes, Éditions Leméac, 1863)
La Voix d'un exilé (poésie anticonfédération, Imprimerie d'Amérique, Chicago, 1866, 1868 et 1869)
Pêle-mêle. Fantaisies et souvenirs (poésie, publications Lovell, 1877)
Les Fleurs boréales (1879) et Les Oiseaux de neige (poésie ; C. Darveau imprimeur 1879 ; réédités par la Bibliothèque québécoise)
Retour de l'exilé (théâtre, 1880)
Papineau (théâtre, 1880)
Mémoires intimes (1900 ; Fidès,1961)
La Légende d'un peuple (poèsie, Librairie illustrée, Paris, 1887 ; C. Darveau, Québec 1890 ; Librairie Beauchemin, Montréal, avec illustrations d'Henri Julien 1908)
Originaux et détraqués (1892)
À propos d'éducation. Lettres à M. l'abbé Baillargé du Collège de Joliette (Désaulniers, Montréal, 1893 ; réédité par la Bibliothèque québécoise)
Mémoires intimes (prose, Fidès, 1901 ; réédité en 1961, en 1977, puis en 2004 par la Bibliothèque québécoise, Montréal)
Les contes de Jos Violon (réunis en 1974)

  • Distinctions -


Membre fondateur (1882) et président (1900-1901) de la Société royale du Canada-SRC.
Prix Montyon de l'Académie française (1880) pour Les fleurs boréales.
Le nom de la rue Louis-Fréchette de Montréal honore sa mémoire comme celui du canton de Fréchette proclamé en 1965 et situé entre le réservoir Gouin et l'ancienne municipalité de Parent (La Tuque) dans la région de la Mauricie.
Chevalier de la Légion d'honneur de France.


  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
La double vie littéraire de Louis Fréchette suivie d'une brève histoire du conte au Québec (Jean-Claude Germain, Hurtubise, 2014)
Dictionnaire des intellectuels.les au Québec (Yvan Lamonde, Marie-Andrée Bergeron, Michel Lacroix et Jonathan Livernois, 2017)


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)