Francoeur (Jacques G.)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (journaliste) et homme d'affaires né en 1925 à Montréal.

À la suite du décès de son père en 1941, il devient reporter à l'hebdomadaire La Patrie, puis à l'hebdomadaire Le Petit-Journal et aux quotidiens anglophones Ottawa Journal, The Montreal Star et The Gazette (1945-1948).
Attaché de presse du premier ministre Maurice Le Noblet Duplessis (1948-1949).
En 1950, il achète l'hebdomadaire d'un quartier montréalais Le Guide du Nord et une imprimerie de Granby.
En 1954, il fonde l'hebdomadaire montréalais Dimanche-Matin avec Robert Allard.
En 1966, il fonde les Journaux Trans-Canada avec Paul Desmarais et devient copropriétaire du Nouvelliste de Trois-Rivières, La Voix de l'Est de Granby et de La Tribune de Sherbrooke ; à leur séparation, Desmarais conserve les quotidiens et Francoeur les hebdomadaires.
En 1973, avec Guy Faucher, il fonde la compagnie Unimedia qui deviendra propriétaire des quotidiens Le Soleil de Québec, Le Quotidien de Chicoutimi, Le Droit d'Ottawa-Hull, Le Progrès-Dimanche de Chicoutimi et de plusieurs hebdomadaires régionaux.
En 1987, il vend tous ses intérêts dans la compagnie Unimedia à la compagnie Hollinger de Conrad Black et commence l'aménagement d'un parcours de golf dans les îles de Boucherville, «Le Golf des Îles» qui ouvre en 1990.
Fils de Louis Francoeur.
Décès en 2005 à Montréal.

  • Distinctions -


Membre de l'Ordre du Canada-MOC (1994).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)