Garnier (Charles)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Prêtre catholique (jésuite) né en 1606. Arrivé en Nouvelle-France en 1636, il est tué le 16 décembre 1649. L'un des Saints Martyrs canadiens. Canonisé par Pie XI, le 29 juin 1930, en même temps que Jean de Brébeuf, Antoine Daniel, Noël Chabanel, Isaac Jogues, René Goupil, Jean de La Lande et Gabriel Lalemant ; ce groupe est surnommé les Saints Martyrs canadiens.


  • Distinctions -


Le nom de la rue Garnier de Montréal honore sa mémoire comme celui du canton Garnier proclamé en 1916 et situé au nord d' Alma dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)