Gaspé (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Éphémérides -


1738 (25 mars) Concession d'une seigneurie (1 1/2 lieue de front x 1 1/2 lieue de profondeur) par le gouverneur Beauharnois et l'intendant Hocquart à Angélique Legardeur de Tilly, veuve de Pierre Aubert de Gaspé, la seigneuresse nomme sa seigneurie Gaspé en souvenir de son défunt époux.
1786 (26 février) Donation de la seigneurie de Gaspé (106a) par Ignace Aubert de Gaspé et son épouse, Marie-Anne Coulon de Villiers, à leur fils, Ignace Aubert de Gaspé.
1798 (25 juin) Vente de la seigneurie par Ignace Aubert de Gaspé fils à William Brown.
1802 (29 octobre) Vente de la seigneurie par Richard Price à Henry Caldwell.
1826 (5 novembre) Concession d'un arrière-fief par John Caldwell à Pierre Lambert.
1829 (21 septembre) Saisie sur les biens de John Caldwell, la seigneurie est adjugée à Moses Hart.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1857 (18 décembre) La seigneurie appartient aux héritiers de Moses Hart.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent.
À l'arrière de la seigneurie de Tilly (106), entre la seigneurie de Lauzon (108) et la seigneurie de Legardeur-Belle-Plaine (104).
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.


crédits -

Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)