Gigantes (Philippe Deane)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (journaliste et éditorialiste) et marin né en 1923 à Salonique (Grèce).

Études au Lycée Janson de Sailly de Paris. Son nom grec est Gerassimos Theodoros Christodoulou Gigantes.
Alors qu'il n'avait que 12 ans, il aurait tué un homme pour venger son père, le général grec, Christoulos Gigantes, qui avait été capturé et arrosé d'excréments à l'occasion d'un soulèvement de la droite grecque en 1935.
Alors qu'il couvre la Guerre de Corée pour The London Observer, il survit à six blessures par balles et est fait prisonnier et torturé pendant 33 mois avant d'être relâché ; les Coréens pensaient qu'il était au service des Anglais.
A toujours nié avoir été un espion au service du British Naval Intelligence Department de 1947 à 1963.
Secrétaire général du roi Constantin de Grèce (1964).
Ministre des Affaires culturelles de Grèce (1964-1965).
Doyen de la Faculté des arts du Bishop's College de Lennoxville (1970).
Doyen de la Faculté des arts et sciences de l'Université de Lethbridge (1971-1973). Membre de l'équipe éditoriale de The Gazette à Montréal (1981-1984).
Sénateur du Parti libéral de la division de Lorimier (1984-1998).
Décès en 2004.

  • Publications - Liste partielle


Power and Greed A Short History of the World (2002).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)