Giguère (Roland)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (poète, éditeur) et artiste (peintre, graphiste, typographe, imprimeur) né en 1929 à Montréal.

Études à l'École Saint-Viateur de Outremont, à l'École des arts graphiques de Montréal, à l'École Estienne de Paris (arts et techniques graphiques), à l'Atelier Friedlaender de Paris (gravure) et à l'Atelier Desjobert de Paris (lithographie).
Peintre néo surréaliste québécois.
Fonde les Éditions Erta en 1949. Vit à Paris de 1954 à 1963.
Professeur d'arts graphiques à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval à Québec-ULQ (1970-1975).
Décès en 2003 à Montréal (suicide par noyade dans la rivière des Prairies).

  • Publications - Liste partielle


Faire naître (poésie, illustration d'Albert Dumouchel, Éditions Erta, 1949)
Trois pas (poésie, illustrations de Gérard Tremblay, Éditions Erta, 1950)
Les Nuits abat-jour (poésie, illustration d'Albert Dumouchel, 1950)
Midi perdu (poésie, illustrations de Gérard Tremblay, 1951)
Yeux fixes (poésie, Éditions Erta, 1951)
Les Armes blanches (poésie, avec six dessins de l'auteur, Éditions Erta, 1954)
Le défaut des ruines est d'avoir des habitants (poésie, avec trois dessins de l'auteur, Éditions Erta, 1957)
Adorable Femme des neiges (poésie, illustration de l'auteur, Éditions Erta, 1959)
L'Âge de la parole. Poèmes 1949-1960 (Hexagone, 1965 ; certains de ces poèmes ont été mis en chanson par Thomas Hellman et par Chloé Sainte-Marie)
Pouvoir du noir (poésie, Musée d'Art contemporain, 1966)
La Main au feu, 1949-1968 (poésie, L'Hexagone, 1973)
J'imagine (poésie, dix lithographies de Gérard Tremblay, Éditions Erta, 1976)
Abécédaire (poésie, illustrations de Gérard Tremblay, Éditions Erta, 1975)
Forêt vierge folle (poèmes, proses, notes et réflexions, 1978)
Le Coeur dans l'aile (1980), Paroles visibles (poésie, Éditions Erta, 1983)
La Main au feu (poésie, L'Hexagone, 1987)
Temps et lieux (poésie, 1988 ; certains de ces poèmes ont été mis en chanson par Thomas Hellman et par Chloé Sainte-Marie)
L'âge de la parole forêt vierge folle (Typo, 1991, 1999)
Illuminures (1997)
Coeur par coeur (posthume, 2004, L'Hexagone, recueuil de textes écrits entre 1988 et 2003)

  • Distinctions -


Prix France-Québec (1965)
Prix David de la Province de Québec (1966)
Grand prix du Livre de Montréal (1965)
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1974) pour La main au feu ; il refuse ce prix
Prix Paul-Émile-Borduas du Gouvernement du Québec (1982)
Médaille de l'Académie des lettres du Québec-ALFQ (1995)
Prix du Québec Athanase-David (1999) pour l'ensemble de son oeuvre
Bourse d'écriture Gabrielle-Roy de l'Union des écrivains du Québec-UNEQ

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Thomas Hellman chante Roland Giguère (essai, Roland Giguère, Thomas Hellman, Évelyne de la Chenelière, l'Hexagone, 2012)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)