Gingras (Gustave)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (médecin) et militaire né en 1918 à Outremont.

Études à l'Université de Montréal-UdeM, au Sir-George-Williams' College-SGWC de Montréal, à la University of Manitoba et à la University of Western Ontario de London.
Neuro-chirurgien des Forces armées canadiennes en Europe durant la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945.
Travaille à l'Hôpital de Sainte-Anne-de-Bellevue à la réadaptation de vétérans mutilés (1945-1949).
Fondateur et directeur de la Société de réadaptation des handicapés de Montréal (1949-1976) inaugurée en 1951 dans une ancienne salle de billards de l'Hôtel Place Viger et devenue l'Institut de réadaptation de Montréal en 1955.
L'Organisation mondiale de la santé l'invite à diriger la réadaptation de près de 10 000 personnes paralysées après avoir absorbé de l'huile frelatée au Maroc ; il est perçu comme celui qui a permis la guérison totale de 8 000 d'entre elles.
Président du conseil exécutif de l'Institut de gériatrie de Montréal (1961-1965).
Fondateur et animateur d'un centre de réadaptation au Vietnam-du-Sud (1965-1969) destiné aux personnes meurtries par la guerre.
Coordonnateur du traitement des enfants déformés par la thalidomide dans les années 1960.
Président du Collège des médecins et chirurgiens de la province de Québec (1966-1972).
Décès en 1996 à Monticello, Île-du-Prince-Edouard, Canada.

  • Distinctions -


Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1967).
Prix Albert-Lasker de médecine (1969) ; l'une des plus hautes distinctions mondiales décernées pour les efforts auprès des personnes handicapées.
Compagnon de l'Ordre du Canada-COC (1972).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)