Giroux (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Commis des Postes canadiennes né 1945. Militant du Rassemblement pour l'indépendance nationale-RIN et sympathisant du Front de libération du Québec-FLQ. Appréhendé en février 1965, en même temps que Gilles Legault, Michèle Saulnier et Jean Giroux, il est accusé avec Raymond Sabourin d'avoir volé les bâtons de dynamite que Michèle Duclos avait transportés à New York pour le bénéfice de membres du Black Liberation Front qui voulaient faire sauter la statue de la Liberté ; est incarcéré pendant 6 mois puis obtient un sursis de sentence pour vol et possession d'explosifs. La dynamite avait été volée sur un chantier de construction du Métro de Montréal à l'automne 1964.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)